jeudi 17 novembre 2011

La garderie

Jamais je n'aurais cru que ce serait si difficile.

Ma fille n'y va pas encore et j'angoisse terriblement à ce sujet. Je ne sais pas comment certaines d'entre vous arrivez à confier vos enfants à des étrangères les yeux fermés sans avoir de doute, de remord, de stress à propos de vos enfants.

Je commence à peine à faire les téléphones pour les garderies, car avant ça, je me mettais à brailler dès que je regardais les numéros de téléphone, alors imaginez appeler! Comme j'habite dans un petit village, il n'y a pas beaucoup de choix. Un CPE ou ma fille est 350iem sur la liste d'attente (heureusement que je n'ai pas besoin avant septembre 2012 ...) et 5 milieux familiaux privés (et croyez-moi, je n'ai pas envie d'envoyer mes enfants là ...). Je dois téléphoner au bureau coordonnateur de ma région pour avoir les numéros des filles accrédités, mais ça me surprendrais que j'ai une place. Ça ne me dérange pas du tout d'aller dans un milieu a 25-30$, mais comme j'ai eu une garderie en milieu familial pendant plus d'un an, j'ai quand même des exigences (avoir une cours, avoir un minimum d'éducation, un RCR à jour, un papier d'absence d'empêchements, des locaux propres, etc..)

Je suis incapable de me séparer de ma fille pour la confier à une étrangère et pourtant, j'ai moi-même fait ce métier, alors je sais que certaines femmes sont d'excellentes éducatrices. Je sais aussi que souvent les enfants finissent par adorer aller à la garderie... mais elle est si petite et elle a besoin de sa maman.

J'aimerais tellement pouvoir rester à la maison encore un peu ...

Autant qu'il y a des filles qui ont hâte d'envoyer leur progéniture à la garderie, autant pour moi c'est un vrai cauchemar. J'ai peur que l'éducatrice soit parfaite à la visite, mais qu'elle soit pas correct quand je ne suis pas là, j'ai peur que ma fille mange mal, j'ai peur qu'on la laisse pleurer, qu'on ne lui donne pas assez d'attention, qu'elle refuse de boire son lait (elle est encore allaitée et je ne pense pas arrêter bientôt ...)

C'est dont ben dur ...

mardi 1 novembre 2011

Pour ceux que ça intéresse :)

Je peux livrer mes gâteaux sans frais à Trois-Rivières (mon gâteau d'Halloween était justement une commande pour cette ville), Lévis, Ste-Anne de Beaupré, Ste-Marie et toutes les villes se situant entre ses endroits. Plus loin, je demande 15 sous du Kilomètre. Vous pouvez venir chercher votre gâteau, mais je ne me tiens pas responsable des accidents en route.

Mes prix varient entre 1.50 et 2.75 la portion. Donc un petit gâteau à 2 étages (environs 25 portions) peut vous revenir entre 40$ et 70$ tout dépendant des ingrédients (un gâteau simple a la vanille ou au chocolat sera moins dispendieux qu'un gâteau au chocolat à la guiness ou shortcake aux fraises), des détails et du temps que j'aurai mis à le confectionner.

Pour des exemples, avec des gâteaux simple (vanille, amande, chocolat, citron ou marbré), mon gâteau ''breast wishes'' serait à 40$ pour 20 portions (2.00 la portion), le gâteau ''Bédaine'' pour un shower aurait été à 1,50$ la portion (je peux le faire de différent format 10-20-30-40 portions), le gâteau d'Halloween sur 2 étages est un 25 portions et je l'aurais fait à 70$ (beaucoup de travail et décoration en chocolat).

Vous pouvez me contacter pour discuter de votre projet et de votre budget. Je peux m'ajuster et j'adore les défis!

Ahlaya@hotmail.com

Mon premier gâteau au chocolat recouvert de ganache avec mes premières roses en glaçage. Un pur délice! Je dois vous avouer que maintenant, je suis beaucoup plus douée et que je sais comment recouvrir un gâteau de ganache sans tout ''beurrer''.


lundi 31 octobre 2011

Joyeuse Halloween !!



Je vous souhaite une super belle journée avec vos petits monstres. Profitez bien de cette merveilleuse fête que les enfants attendent avec tant d'impatience! Récoltez des tas de bonbons !!!

Merci de continuer à me lire !!

samedi 29 octobre 2011

Gâteau d'Halloween !



Voici mon dernier bébé :)

Un magnifique gâteau à deux étages. Environs 25 portions.

Que de plaisir j'ai eu à le confectionner, surtout que je me suis découvert une nouvelle passion pour le chocolat :) Les citrouilles et les yeux sont fait à la main en chocolat :)

Si vous habitez dans Québec et les environs et que vous avez besoin d'un super gâteau, vous pouvez me faire signe, je raffole des défis :) et je vous promet un prix défiant toute concurrence!

samedi 15 octobre 2011

gâteau et petits exploits

Voici un gâteau de shower version petite que j'ai fait pour une amie que j'aime beaucoup. N'ayant pu être présente à son shower et par le fait même, faire son gâteau, j'avais vraiment envie de lui en faire un quand même. Celui là devait faire 8 à 10 portions. Heureusement, elle ne fait pas de diabète de grossesse! J'aurais eu l'air cheap !!!



C'est fou comment j'aime faire des gâteaux. Je me cherche des occasions pour en faire tellement j'aime ça! Et ma fille aussi aime ça, car je l'assois dans son Bumbo et on jase pendant que je fais le gâteau. Elle participe à sa façon et ça l'air de lui faire plaisir.

Olivia a commencé à manger un peu de solide. Je ne lui donne pas de pablum ni de purées puisque je l'allaite encore. C'est plus pour goûter aux aliments et pour avoir la paix quand on mange, parce que mademoiselle nous faisait des crises quand on mangeait parce qu'on ne lui en donnait pas. On lui donne un mum mum quand on soupe, alors pendant qu'on mange, elle grignote (euh dévore) son biscuit et pendant ce temps, elle ne pleure pas en essayant d'attraper notre nourriture! Même chose pour l'eau. On boit énormément d'eau ici et Olivia tente d'attraper nos verres et se fache si on ne lui en donne pas, alors on a céder, elle boit de l'eau au biberon. En même temps je trouve ça bien, car maintenant je sais qu'elle peut boire avec un biberon, ce qui risque de m'aider énormément si un jour je veux la faire garder chez une des mamies. Cependant, le lait reste son aliment principal encore et je ne suis pas prête à arreter d'allaiter.

Notre fille parle beaucoup. Ok, on dit qu'elle fait du babillage, mais pour nous c'est une grosse tentative pour parler. Nous l'avons entendu dire papa plusieur fois depuis hier, et elle l'a même dit au concerné au téléphone. Elle travaille super fort de la bouche et je trouve ça super cute! Elle dit aussi Aga, Areuh, Rah et maintenant papa. Au début de la semaine, elle commençait à s'assoir toute seule et aujourd'hui, elle a joué assise sur mon lit pendant une grosse 20aines de minutes avec ses jouets, sans tomber. Les progres qu'elle fait son énorme et tellement rapide. Je suis heureuse d'être à la maison pour être témoin de tout ça! J'appréhende un peu beaucoup la garderie .... j'ai pas envie de manquer ses petits exploits. Ça me fend le coeur d'avance.

samedi 8 octobre 2011

Désolé de vous abandonner !

Je suis toujours en vie !!

Je n'écris plus depuis un bout, car je suis heureuse. Je trouve qu'il est tellement plus facile de venir écrire ici pour chialer quand ça va mal que de venir vous voir pour vous dire à quel point tout va bien!

Ma vie est un rêve. J'ai un mari merveilleux et une fille tellement adorable.

La vie avec bébé est un charme. Elle est un bon modèle comme on dit. Elle demande beaucoup d'attention, elle aime être collé sur maman, mais c'est normal, elle est encore si petite.

Les nuits et les siestes sont de plus en plus facile. Maintenant, mon coeur est capable de la laisser pleurer un peu. Je ne la laisse jamais en crise dans le lit, mais quand elle chigne, ça ne me dérange plus de la laisser dans le lit. Je dis le lit, car elle fait encore dodo avec nous et non dans son lit. Pour le moment, ça nous arrange toute la famille, car ma fille fait des supers belles nuits et pour l'allaitement nocturne ça me facilite énormément la vie. Cependant, on a décidé que la semaine prochaine on commençait à la sevrer du lit de papa et maman. On va y aller doucement en installant le parc dans notre chambre où elle y dormira pendant un moment avant de changer de chambre. Je vais aussi faire la routine du dodo dans sa chambre pour qu'elle s'habitue à être dedans... pas juste pour les changements de couches! Je m'attend à quelque protestations les premières nuits, mais on devrait tenir le coup! Quoi qu'il en soit, je ne veux pas brusquer ma fille et nous ne somme pas pressé de la voir dans sa chambre, on veut que la transition soit faite en douceur pour elle.

En fin de semaine nous allons a fiddler lake resort où nous avons loué un chalet pour les 30 ans de mon beau-frère (ouf! C'est moi l'année prochaine!). Ça devrait être super le fun! Je lui ai fait un super gâteau dont je suis pas mal fière:) J'ai hâte de lui voir la face quand il va voir son gâteau!



C'est ma nouvelle passion du moment, faire des gâteaux. Je dois vous avouer que j'adore vraiment ça. Je ne sais pas si je pourrais en faire carrière, mais la pâtisserie m'intéresse. Ça me permet de faire sortir mon côté créatif.

Voilà quelques petites nouvelles en attendant que je repasse!

Promis je le fais très bientôt!!

mercredi 17 août 2011

Le respect des autres ...

...et de leurs opinions.

Il y a quelques minutes, heures, on s'en fou, j'ai publié un post sur mon facebook sur le fait que j'étais totalement en désaccord avec le fait de faire des concours avec les photos de nos enfants sur lesquels les autres doivent voter pour gagner. En fait, je suis en désaccord point avec les concours avec des photos ou les autres doivent voter. Je trouve ça injuste (car si on a pas beaucoup d'amis on peut pas gagner et rare sont les personnes qui votent pour des enfants inconnu), je trouve ça discriminatoire (car les enfant sont jugé sur leur beauté ou le parent sur la qualité des photos qu'il prend) et je trouve ça blessant, car sur internet on est jamais à l'abris des commentaires désobligeant et en tant que maman, notre bébé c'est le plus beau du monde ... et selon moi, tous les bébés sont beaux et mériteraient de gagner.

On apprend à nos enfants à être respectueux, à ne pas juger les autres selon leur apparence, mais on met des photos d'eux dans des concours et on demande aux autres de les juger et de voter pour la plus belle photo... c'est un peu contradictoire.

Il existe d'autre façon de faire connaitre sa page, notamment en organisant un concours qui ne demande pas aux autres de juger notre photo, celle de notre enfant, celle de notre conjoint ... plein de site le font, mais je ne trouve pas que ce soit une pratique saine. Dernièrement, j'ai vu un concours du plus bel homme du Québec inscrit par leur conjointe... comment s'est senti l'homme qui est arrivé dernier? comment s'est sentie sa blonde qui le trouve tellement beau lorsqu'elle a vu que son chum n'a que 2 votes ? J'inscrirais ma fille dans un concours de ce genre et si elle arrivait dernière avec 1 ou 2 votes (celui de maman et celui de papa), ça me briserait le coeur, car je la trouve tellement jolie ... Je comprend que les gens qui participent à ces concours ça ne les dérangent pas, qu'ils ne voient rien de mal là dedans, c'est juste une photo pour gagner un concours et le bébé est pas tout nu (heureusement!!!!!).

J'ai le droit d'exprimer mon opinion et j'ai le droit de ne pas être d'accord avec tout ce qui se fait dans le monde. Vous avez le droit de ne pas être d'accord avec moi et je ne vous empêche pas de me donner votre opinion... de façon respectueuse. C'est normal de ne pas être en accord avec tout le monde ... il faut juste être capable d'exrimer ses opinions de façon respectueuse et de voir l'envers de la médaille.

J'ai eu des commentaires assez direct de certaines personnes pour qui ce genre de concours est tout à fait normal. Je me suis même fait traitée de tête de cochon parce que je ne voulais pas comprendre. Oui, je comprend, beaucoup plus qu'on ne le pense. Je suis capable de peser le pour et le contre d'une situation et d'en faire ma propre opinion. Je suis aussi assez mature pour ne pas envoyer promener quelqu'un qui n'a pas la même idée que moi.

Mais voilà là où j'ai gaffée ...

Comme je me suis sentie attaquée, jugée, blessée, et sérieusement ça venait de tout bord tout côté, je me suis fâchée et j'ai dis des bêtises à une fille en particulier. Celle-ci traverse une mauvaise passe en ce moment et je lui ai remis sur le nez son petit problème pour justifier le fait qu'elle soit aussi bornée et qu'elle m'attaque avec autant de force (d'ailleur, je ne la visais tellement pas!) Elle croit que je ne sais pas ce qu'elle vit, mais au contraire, j'ai passé par la même chose il n'y a pas si longtemps ... et je sais que lorsqu'on est dans cette situation, souvent on ne voit que son point de vue à soi, qu'il n'y a que notre idée qui semble la bonne et que les autres sont tous dans l'erreur et surtout, ils nous jugent tous. Je me souviens très bien de ce que je pensais moi-même à ce moment. J'étais complètement bornée sur mes propres idées et je n'avais peu ou pas de considération pour les autres car ils me jugeaient, ils disaient du mal de moi et je me sentais toujours attaquée et sur la défensive.

J'aurais du faire attention. Mes paroles ont surement été blessantes et je sais que je lui ai fait énormément de peine en pointant du doigt sa mauvaise passe. J'ai enfoncé le clou un peu plus profond comme on peut dire... J'ai manqué de tact, de maturité et j'ai agis comme une gamine. Je savais très bien ce qu'elle vivait et si j'avais pris le temps de réfléchir un peu, je me serais souvenu de comment j'étais lors de ma mauvaise passe à moi. Je me sens mal... pas parce qu'elle ne me parle plus, mais parce que j'ai blessée quelqu'un profondément et je n'aime pas ça... Je ne suis pas sur internet pour me faire des amis, mais je ne suis pas là non plus pour blesser les autres.

Je ne pourrai probablement pas lui faire mes excuses, de toute façon, je suis certaine qu'elle ne voudra plus jamais me parler, mais si par hasard elle passe sur mon blog, je veux qu'elle sache que je suis désolée d'avoir pu être aussi bête et de ne pas avoir été assez brillante pour arrêter les hostilités avant que ça ne dégénère. Je sais très bien ce que tu vis en ce moment parce que je suis déjà passé par là et j'aurais dû le prendre en considération lorsque je t'ai parlé au lieu de te l'envoyer en pleine face.

Désolée ....

jeudi 11 août 2011

Frustrée ...

J'en ai marre ...

Mon corps n'est pas revenu encore comme il était avant mon accouchement. La déchirure au 3iem degré ne doit pas vraiment aider, mais les points ne me font plus mal du tout.

Je n'ai plus mal en général. Je me sens très bien, c'est comme s'il ne s'était rien passé ... mais je suis incapable de reprendre une activité sexuelle normale. Ça me fâche vraiment beaucoup, car ça fait 2 mois et demi et j'ai encore mal si on tente la pénétration. Ce n'est pas ma cicatrice qui fait mal, c'est tout l'intérieur, comme si j'avais de l'enflure à l'intérieur ... c'est assez dure à expliquer.

À partir de quand ça ne fait plus mal ? Pour celles qui n'ont pas eu de césarienne, combien de temps avez-vous attendu avant d'avoir une relation non douloureuse?

Nous savions depuis longtemps qu'on voulait nos enfants rapprochés ... et avec Olivia on est encore plus certain, on est tellement en amour et prendre soin d'elle est un charme, même quand elle fait des crises ou quand on ne sait pas du tout ce qu'elle veut! Tant qu'à être dans les nuits blanches et les couches, aussi bien l'être pour de bon !! Nous sommes prêts à recommencer les essais pour un deuxième petit amour, mais il faut quand même que le corps soit de la partie, car c'est lui qui sera le plus mis à rude épreuve pour la suite !

vendredi 5 août 2011

Banaliser les boucles d'orreilles ?

Avant d'être maman, je pensais bien faire percer les oreilles de ma fille. Pendant ma grossesse, plus j'y pensais et plus j'avais des doutes.

Est-ce que j'ai le droit de ''mutiler'' le corps de ma fille sans son autorisation? Qu'est-ce qui nous donne le droit de faire des trous sur le corps d'une autre personne, et par le fait même, lui occasionner une douleur inutile sans son consentement? Je n'aime pas quand ma fille a mal et jamais je ne la ferai souffrir volontairement pour des raisons purement esthétique. Je sais, c'est une pratique qui est faite depuis des dizaines d'années et rare sont les personnes qui en sont morte... mais il y a 20 ans, on pouvait aussi conduire pas attaché avec une bière entre les jambes et 6 enfants assis sur la banquette arrière. C'est pas parce que ça se faisait que c'est une pratique qui est saine! De plus, beaucoup d'enfant vont dans les hopitaux chaque année parce qu'ils ont le lobe déchiré parce qu'ils ont tiré sur leur tuque, le papillon à pogné dans les cheveux, la boule trop petite à entré dans l'oreille ou parce que l'infection est pogné dedans parce que l'enfant ne veut pas faire les soins requis pour bien guérir.

Ce qui me dérange le plus, c'est que maintenant, on peut se faire percer par n'importe qui. Oui! La majorité des mamans vont faire percer les oreilles de leur petite fille par une vendeuse chez Ardène ou chez Face qui n'a aucune formation, sinon une toute petite, dans le domaine du perçage. Je suis désolée, mais cette pratique me déroute vraiment et je ne comprend pas que ce soit encouragé partout. Pourquoi ne pas faire confiance à un vrai perceur qui fait ça comme métier? Parce que le gars (ou la fille) est plein de tatouages? C'est une excellente méthode de sensibiliser les enfants aux différences! Ça coute trop cher? C'est ce que ça implique normalement lorsque nous voulons avoir des soins de Qualités donné par des personnes compétentes...on paye toujours un peu plus cher! Même chose pour un tatouage. Vous iriez vous faire tatouer par un vendeur de voiture qui fait ça comme passe temps dans son sous-sol avec un moteur de moulin à coudre et des cordes de guitare comme aiguille (J'ai déjà vu ça!!)?

Je me suis informée à un perceur professionnel qui a des milliers de percing à son actif et selon lui, on devrait attendre au moins 8 ans avant de faire percer les oreilles de ses enfants. On devrait donner le temps aux oreilles de finir de grandir et le temps à l'enfant de devenir assez mature pour prendre une décision et comprendre tout ce que cela implique par la suite (soins de la plaie).

Comme cadeau de bébé, j'ai reçu une paires de boucle d'oreille de perçage d'une amie. Je trouve ça plate un peu, car c'est un joli cadeau, mais en même temps, j'aurais pris le temps de m'informer à la personne si elle pensait faire percer les oreilles de sa fille avant d'acheter un tel cadeau. En plus, elle a acheter des boucles en plastique (médical, mais quand même ...). Je n'aurai jamais le courage de faire percer les oreilles de ma fille avec une boucle en plastique aussi médical soit-elle, d'autant plus que mes oreilles à moi réagissent très mal à tout ce qui n'est pas en or 14K. Me semble qu'une boucle en métal doit mieux déchirer les tissus (car c'est ce qui arrive avec un punch) qu'une boucle en plastique ...

voici ce que j'ai trouvé sur le punch :

Par ce procédé mécanique très violent, les cartilages sont littéralement cassés et débouchent très souvent sur des déformations définitives

Bien que paraissant rapide, il est plus douloureux qu'à l'aiguille ou au cathéter (J'approuve personnellement, car j'ai fait faire mes deuxièmes trous au punch et j'ai trouvé ça tellement pire que la langue et le nombril à l'aiguille)

Le bijou non adapté (car pointu) provoque des lésions sur des parties non percées (derrière les oreilles, cloison nasale, etc) (Mes boucles de perçage me rentrait derrière la tête et m'empêchaient de dormir sur le côté parce que ça faisait mal)

Le type de fermeture par "papillon" est propice au développement de foyers infectieux (espaces non accessibles)

Le pistolet permet d'atteindre rarement l'emplacement exact souhaité (J'ai vu des filles avec les trous même pas symétriques)

Le prix d'un tel acte étant plus attractif qu'un piercing en général, il faut se poser la question du rapport "prix / sécurité"


Bref, tout ça pour dire que personnellement, je ne ferai pas percer les oreilles de ma fille ...

vendredi 29 juillet 2011

Sortir avec bébé

Depuis que j'habite ma nouvelle maison, je dois vous avouer que je passe vraiment, mais vraiment beaucoup de temps à Québec (chez maman, au cinéma ou au magasinage!). Oui, je me tape 25 minutes de voiture pour y aller et la même chose pour en revenir et tout ça, avec ma belle poulette! Mais voyager en auto avec bébé ce n'est pas toujours rose!

Tout d'abord, ma constatation depuis que j'ai un bébé; fini la spontanéité. Chéri et moi, avant d'avoir un bébé, aimions beaucoup voyager. Souvent, on partait sur un coup de tête, comme ça, sans vraiment planifier. Comme on habitait la Beauce et que nous avions de la famille et des amis un peu partout au Québec, ça arrivait souvent qu'on décide à la dernière minute de partir pour la fin de semaine. On aime beaucoup faire de la route! (notre voiture à un an et déjà on atteint le 30 000km dessus!)

Maintenant, avec Miss O nous devons planifier nos voyages. Il faut qu'on sache ou on va, si c'est adapté à bébé, si bébé est accepté dans ce genre d'endroit (quand c'est pas famille et amis), qu'est-ce qu'on doit apporter pour elle; vêtements, vêtements de rechange et de secours pour les enfants vomisseux. Ça prend des couches, des lingettes, les produits de bain, la pharmacie de bébé juste au cas (termomètre, tempra, creme de zinc pour ne nommer que ça) le parc, la poussette, le porte bébé, des couvertures de rechange et de secour, des débarbouillettes, bavettes et truc pour le vomis... si on allaite pas c'est biberon et lait en poudre (prévoir une glacière si on prépare les trucs d'avance...), les purées si bébé est rendu là... bref, vous comprenez un peu le concept, surtout toutes celles qui ont des enfants! Des fois, juste aller souper chez des amis peut se transformer en parcours du combattant pour avoir tout ce dont bébé pourrait avoir besoin!

Ce n'est pas tout. Miss O n'est pas toujours d'une patience d'ange dans l'auto. Des fois, elle hurle pour qu'on la change, pour qu'on la berce, pour manger ou juste parce qu'elle en a marre d'être assise toute seule face au siège arrière de la voiture (qui aimerait ça d'ailleur!). Un voyage de 3 heures en auto peut se transformer en voyage de 4 heures et même plus si ça ne va pas du tout! Donc, il faut planifier! On oublie la spontanéité pendant un bout!

Pour nous aider dans les sorties on développe des petits trucs. Dans mon cas, j'ai 2 sacs à couche. Le petit pour les sorties de quelques heures qui contient le strict minimum, c'est à dire une couverture, des couches, lingettes humide, un vêtement de rechange en fonction de la température, un petit pot de zinc au cas, tempra, concyntal pour les coliques et termomètre. Ensuite, le gros sac à couches, que je vide et refais avant de sortir, qui contient tout ce dont bébé a besoin si je part une journée ou plus (pyjama, truc pour le bain, vêtements chaud, rechange, médication, etc ...). Si je pars avec le gros, je pars toujours avec le petit aussi (quand on est a l'extérieur on veut pas sortir toujours avec le gros sac pour aller magasiner ou visiter un musé et de toute façon, il me sert de sacoche). Les listes sont aussi un must avec bébé! Un autre truc; voyager quand bébé calme ou endormie. Si bébé fait une sieste dans le jour, on part au moment de la sieste et bébé fait dodo dans l'auto. On peut voyager de nuit pour que bébé fasse dodo dans l'auto, ou dans mon cas, on part très tôt le matin parce que Miss O est une dormeuse du matin! Elle se lève très tard... et commence tout juste à faire des siestes pendant la journée.

Mais, même si on ne peut plus être spontané avec un bébé, on ne doit pas s'empêcher de sortir pour autant. On planifie et on amène bébé avec nous! On ne pourrait pas arrêter de voyager puisque ma famille est à l'extérieur et parce qu'on a toujours adoré ça. On doit habituer bébé à voyager même si ce n'est pas toujours facile pour elle ... (Comme elle est dépaysée quand on est en visite chez la famille, elle demande beaucoup d'attention... mais c'est normal, elle est encore toute petite et elle a besoin d'être rassurée souvent!)

Et vous? Quels sont vos trucs pour voyager avec bébé?

mercredi 27 juillet 2011

Le regard des autres

C'est innévitable, dès que nous sommes mamans, on se fait regarder par les autres... tout comme nous, mamans que nous sommes, regardons les autres mamans.

On regarde la voisine qui hurle après ses enfants et on se dit dans sa tête qu'elle ne l'a pas du tout et que ses enfants lui montent sur la tête. On regarde la maman qui donne un biberon à son bébé pendant que nous on allaite et on se dit qu'elle ne donne pas a son bébé ce qu'il y a de meilleur. On regarde la maman qui est habillée comme une punk et on se dit qu'elle est surement une mauvaise mère ... un peu comme dans Beautés désespérées.

Mais puisque nous jugeons les autres mamans, dans notre tête on s'imagine souvent ce que les autres peuvent penser, on se vexe d'un commentaire sur l'allaitement parce que pour nous, tous les efforts qu'on fait valent vraiment la peine. On se vexe quand quelqu'un tente de nous donner un conseil, car on croit qu'il pense que nous sommes une mauvaise mère. On se fâche si on nous dit un commentaire négatif sur notre enfant dans le genre, tu vas en faire un bébé à bras, tu la gâte trop, tu ne devrais pas faire si ou ça, ça va lui donner de mauvaise habitude...

On a raison de réagir. On est une maman. Une maman ça défend ses petits, une maman ça donne tout ce qu'elle a de meilleure a ses petits, une maman fait de son mieux et veux ce qu'il y a de mieux pour sa famille. On ne pourra jamais empêcher le monde de nous regarder et de nous juger, de la même façon qu'on ne pourra jamais s'empecher de regarder la voisine et de juger sa façon de faire. Mais, la maman défendra toujours sa façon de faire et sa famille, car elle est convaincu que ce qu'elle donne a sa famille, c'est ce qu'il y a de mieux et la maman voudra défendre ses opinions, même si elle sait qu'ils ne font pas toujours l'unanimité... c'est ce que j'ai appris depuis 2 mois.

Comme je fais partie de celle qui croit fortement au maternage, on me lance souvent des commentaires qui me blessent, qui viennent mettre des doutes dans mes convictions, qui me dérange et parfois, j'en viens à me fâcher parce que j'ai l'impression d'être seule dans mon combat pour mes convictions et que personne croit au bienfait du maternage.

J'ai choisi d'allaiter ma fille et j'aimerais le faire au moins jusqu'à un an, je pratique le cododo (jusqu'à ce qu'elle fasse ses nuits) parce que ça rend mon allaitement tellement plus simple (et avouons le aussi parce que j'aime avoir ma fille près de moi), je pratique le portage en écharpe (je n'utilise presque plus ma poussette) et je refuse de laisser mon bébé pleurer tout seule. De plus, j'utilise 80% du temps des couches lavables... ce sont MES CHOIX et je suis convaincu que c'est ce qu'il y a de mieux pour ma fille, même si souvent on tente de démolir mes convictions et qu'on me met des doutes dans la tête, j'ai l'intention de perséverer!!

lundi 18 juillet 2011

Pour vous préparer à être maman

1. Enfilez un peignoir et fixez-vous un sac rempli de haricots sur le ventre. Au terme des neuf mois, ôtez seulement 10% de son contenu, filez chez le pharmacien, videz votre portefeuille sur le comptoir et invitez-le à se servir. Ensuite, allez au supermarché et demandez que votre salaire soit automatiquement viré sur le compte du magasin.

2. Pour avoir un aperçu de vos futures soirées, arpentez le salon de 17 à 22H en portant un sac humide pesant entre 4 et 6 kgs. A 22h posez le sac, réglez votre réveil à minuit et allez vous coucher. A minuit, relevez-vous et marchez à nouveau dans le salon avec le sac pendant une heure. Réglez le réveil à 3h... Impossible de fermer l'oeil, bien sûr, alors relevez-vous à 2h et servez-vous un verre. Retournez au lit à 2h45. Quand le réveil sonne, un quart d'heure plus tard, debout ! Chantez des berceuses dans le noir jusqu'à 4h. Réglez le réveil à 5h. Levez-vous, préparez le petit déjeuner. Maintenez ce rythme pendant 5 ans... dans la joie et la bonne humeur !

3. Evidez un melon et percez dans la peau un petit trou de la taille d'une balle de golf. Suspendez-le au plafond avec une ficelle. et faites-le balancer de gauche a droite. Prenez un bol de bouillie, bien liquide, et essayez de nourrir le "melon" toujours en mouvement, en jouant à l'avion - :-))) - avec une cuillère. Continuez jusqu'à ce que le bol soit à moitié vide ; versez le reste... sur vos genoux... bravo ! vous savez maintenant faire manger un bébé !

Pour avoir une idée de ce qui se passera lorsqu'il commencera à marcher, étaler de la confiture sur le canapé et sur les rideaux ; dissimuler un bâtonnet de poisson surgelé derrière la chaîne Hi-fi et laissez-le là un mois ou deux...

4. Habiller les tout-petits n'est pas une partie de plaisir. Commencez donc par acheter une pieuvre et un filet à provisions : essayez de glisser la pieuvre dans le filet sans qu'aucune tentacule ne dépasse... temps prévu : la matinée ...

5. Dites adieu à votre cabriolet au profit d'un break. Mais n'espérez pas garder la voiture propre et étincelante comme au premier jour. Les familiales ne sont jamais propres et étincelantes. Achetez donc une glace à la vanille et oubliez-la dans la boite à gants. Puis enfoncez une pièce de cinq francs dans le lecteur de CD ou de cassettes. Ecrasez un paquet entier - familial, bien sûr - de biscuits au chocolat sur les sièges arrières. Enfin, rayez chaque côté du véhicule à l'aide d'un râteau. Là ... parfait !

6. Préparez-vous à sortir. Attendez une demi-heure à la porte des toilettes. Sortez de chez vous. Rentrez. Ressortez. Rerentrez. Ressortez et dirigez-vous vers la voiture. Revenez sur vos pas. Puis allez à nouveau jusqu'à la voiture. Marchez sur le trottoir très lentement pendant cinq minutes. Inspectez minutieusement le moindre mégot de cigarette, bout de chewing gum, mouchoir en papier, insecte mort, ... Refaites le même chemin en sens inverse. Vous n'en pouvez plus d'attendre ? Criez-le jusqu'à ce que vos voisins viennent tous à la fenêtre. Très bien : désormais, vous savez ce que c'est de partir en promenade avec le petit ...

7. Allez au supermarché en emmenant ce qui se rapproche le plus d'un enfant en bas âge - une chèvre adulte, de préférence - Si vous avez l'intention d'avoir plusieurs enfants, prenez plusieurs chèvres. Faites vos courses sans les perdre de vue et payez tout ce qu'elles auront cassé ou dévoré...

8. Apprenez le nom de tous les héros favoris des enfants. Le jour où vous vous surprendrez à chanter une chanson des Mélodilous dans votre bain, c'est bon, vous aurez gagné votre titre de parent !

9. Répétez tout ce que vous dites au moins cinq fois.

10. Une dernière recommandation : avant de faire des enfants, allez voir tout d'abord des amis qui en ont déjà. Critiquez abondamment leur méthode d'éducation, leur manque de patience ou d'autorité. Permettez-vous aussi de donner des conseils sur l'heure du coucher, le pot, les bonnes manières à table, etc.. En un mot, aidez-les à résoudre leurs problèmes, et profitez-en bien :

c'est la dernière fois de votre vie que vous détiendrez les solutions.

(Auteur inconnu)

mercredi 13 juillet 2011

Le sentiment d'incompétence

Il y a tellement longtemps que je voulais écrire ce billet mais avec ma puce, mes priorités ont changé et mon blog est un peu laissé à l'abandon. Je trouve ça un peu dommage, car j'aime beaucoup écrire!

Je ne sais pas pour les autres mamans, mais quand j'ai eu ma fille, j'ai vécu un gros sentiment d'incompétence. Je m'étais préparée à la venue de ma fille mais ça été plus fort que moi. Je me suis tellement sentie pas habile avec elle. Déjà avec l'allaitement, je ne savais pas trop comment m'installer, je n'étais pas confortable dans ma position, j'avais mal dans le dos parce que j'étais toute croche...elle était si petite et j'avais peur de lui faire mal, de la ''briser'', je ne voulais pas la faire pleurer inutilement ...

Et ce n'est pas les médecins et infirmières qui nous font sentir un peu plus compétent. Vous auriez du voir l'infirmière qui m'a aider avec mon allaitement. Il y en a 2 qui m'ont presque forcée à lui donner du lait en cane, une qui ma pris le sein, la écrasé et la ''foutu'' dans la bouche de ma fille. J'avais de la misère à faire le rot de ma fille, l'infirmière me la prend des bras et lui assène une ''couple'' de bonnes ''claques'' dans le dos si fort que j'en étais complètement outrée. Mais en même temps, c'était ce qu'il fallait faire, ma fille s'étouffait dans ses secrétions sinon.

Au CLSC dernièrement, on m'a fait sentir comme une mauvaise mère parce que je refuse de donner un supplément de vitamine D à ma fille. L'infirmière m'a dit que sa croissance pouvait être compromise. Est-ce qu'elle croit que je ne me suis pas renseignée avant de décider de ne pas lui donner ça? La vitamine D est emmagasinée dans le corps lorsqu'on s'expose au soleil. 5 minutes par jour suffise et ce, même à l'ombre. Ma fille est née en mai, au moment de l'année ou il y a le plus de soleil. On sort dehors tous les jours quand il fait beau. La vitamine D est aussi stockée par le corps, alors elle en a en réserve pour les jours où il n'y a pas de soleil. Elle ne fait pas partie de la population à risque; personnes noires et asiatiques qui assimile moins bien les rayons du soleil. Alors ma fille n'a pas besoin de ça.

On me remet toujours en question lorsque je refuse de laisser pleurer ma fille. Pourquoi je laisserais mon bébé de 2 mois en pleurs? Un bébé qui pleure est un bébé qui a un besoin a combler ou encore une émotion très forte. Laisser pleurer mon bébé serait l'équivalent de dire à mon chum d'aller dans sa chambre jusqu'à ce qu'il ait repris le contrôle de ses émotions s'il venait me voir pour que je le console. À 2 mois, un bébé n'a pas de caprice et n'est pas manipulateur. Vous savez, en plus j'ai un bébé qui a une grosse période de pleurs intenses tous les soirs. Elle a besoin d'évacuer son stress de la journée et seulement moi peu la prendre et la consoler, même papa n'y peut rien. À tous les soirs, j'ai ma fille dans les bras et je lui parle doucement par dessus ses pleurs, je la laisse pleurer et je lui dit que c'est bien qu'elle évacue le stress de la journée, qu'elle peut se laisser aller, que maman sera toujours là pour elle, etc. J'ai une fille merveilleuse et je l'aime plus que tout au monde et je refuse pour le moment de la laisser pleurer, même si cela signifie que je vais me coucher très tard le soir, même si ça veut dire que je vais allaiter 3 fois en 2 heures, même si je dois avoir ma fille dans les bras pendant 2 heures alors qu'il fait 30 degrés et que je suis en sueur et elle aussi. C'est drôle les commentaires qu'on peut me faire quand je l'allaite à la demande, la prend contre moi dès qu'elle le demande, fait du cododo quand elle ne veut pas dormir dans son lit ou le matin après son boire de 5hrs, etc... En fait souvent, ca me fait ''chier''. Plus on répond rapidement aux besoins d'un bébé, plus rapidement il devient un enfant autonome, sécure et équilibré. Voici un lien sur les pleurs de bébé que je vous suggère de lire si vous avez l'habitude de laisser pleurer bébé dans son lit le soir.

Il y a aussi ma belle mère qui n'arrête pas de me dire de lui donner un biberon de temps en temps pour que je sois capable de la faire garder. De 1, JE N'AI PAS ENVIE DE FAIRE GARDER MA FILLE POUR LE MOMENT, elle n'a pas encore 2 mois. De 2, si je lui donne un biberon de temps en temps, ma fille pourrait moins bien téter après et je devrai prendre un moyen de contraception autre que l'allaitement, car ce dernier ne sera plus efficace. (Voir la méthode mama pour la contraception avec l'allaitement) Je sais que je risque de tomber enceinte quand même, mais nous souhaitons avoir les enfants assez rapprochés alors ça ne me dérange pas trop ... et de 3, j'adore allaiter ma fille, c'est les plus beaux moments que je vis avec ma fille et c'est tellement, MAIS TELLEMENT, plus pratique que le biberon!

Bref, tout ca pour dire qu'on se sent souvent incompétent et qu'on se remet souvent en question lorsqu'on a un premier enfant ... mais l'important selon moi c'est de tenir à ses convictions. Si vous pensez que vous faite le meilleur pour votre enfant, personne n'a le droit de vous dire quoi et comment faire!

Bonne semaine !

mercredi 29 juin 2011

Petit moment tranquile !

Je profite de ce petit moment de calme, où ma puce fait dodo à point fermé dans sa balançoire, pour venir vous dire un petit coucou !

Tout va pour le mieux ici, même si miss Olivia nous fait parfois la vie un peu dure! Ce n'est pas toujours facile la vie avec un bébé, mais je ne me plaind pas, j'adore ma fille!

Depuis 2 jours, elle me fait des crises le soir, je ne peux pas la déposer ou la donner à papa, car elle refuse tout sauf les bras de maman. Dans ce temps, je la met dans le porte bébé et elle fini par s'endormir blottie contre moi, alors que moi je suis libre de mes deux mains.

Mon allaitement tient encore le coup et je trouve ça de plus en plus agréable et je me rend compte à quel point c'est pratique! Je suis heureuse d'avoir persévéré quand je trouvais ça dur le premier mois!

On a acheté un Bumbo à notre fille et lorsqu'elle est bien réveillée, elle aime beaucoup être dedans. Elle se tient bien la tête et assez longtemps, nous fait de jolis sourires, répond à nos sourires et elle commence à essayer de parler avec nous. Quand on fait des sons devant elle (genre AREU très expressif), elle refait les mêmes mimiques que nous et des fois elle fait des sons très ressemblant! Elle adore aussi le mobile musical dans sa chambre et elle essait de l'attraper, lui fait des sourires et devient toute excitée (quand elle est bien réveillée et de bonne humeur on s'entend!!) Elle est vraiment super éveillée et nous nous émerveillons chaque jour des progrès qu'elle fait!

Sur ce, bonne semaine !!!




Ma fille super de bonne humeur dans sa balançoire (Quelle invention merveilleuse que cette balançoire!!!!!)

mardi 21 juin 2011

1 mois déjà !

Un mois aujourd'hui que nous sommes trois dans la famille. Le temps passe vite, le temps me manque.

J'aimerais venir vous donner de mes nouvelles plus souvent, mais avec un bébé tout neuf à la maison je trouve que les journées ne sont pas assez longues (Je ne comprend pas comment certaines font pour être souvent sur internet avec des enfants à la maison!!). Ma puce est un amour, mon allaitement va bien et les nuits sont de plus en plus agréables (endormie vers 11hr, réveil de 4hr à 4hr45 et réveil à 7hr30). Comparé aux premières nuits avec des réveils n'importe quand et souvent des boires aux 2hrs, c'est un charme! Je n'ai rien de négatif à dire sur ma fille, elle est ma raison de vivre, l'amour de ma vie, mon ange, mon trésor!

Olivia pèse maintenant presque 10 lbs et mesure 20 pouces (à la naissance 18.5 pouces et 6.4 livres) alors malgré les nombreux régurgits et les vomissements occasionnels, je ne m'inquiète pas trop pour la croissance de ma fille! (Je suis juste un peu découragée du nombre de fois qu'elle peut vomir en une journée... des fois ça donne le goût de pleurer!) Elle porte maintenant du 3 mois ... Les petits pyjamas et cache-couches prématurés me semblent si loin et pourtant, elle les a porté presque 3 semaines!

De mon côté, j'ai toujours des petits saignements, des fois ça arrête, des fois ça revient, je commence à être un peu tanée. Mes points sont tombé et ma cicatrice est belle (au dire de ma sage-femme). Elle est encore assez sensible parcontre, surtout quand je suis assise sur la toilette (a cause de la pression occasionnée) et quand je m'accroupie. J'ai encore un peu mal dans le bas du ventre, une espèce de douleur qui semble musculaire. Quand je vais prendre des marches, après un moment, ça devient inconfortable. J'ai bien hâte de retrouver mon corps comme avant!

Nous sommes enfin emménagé dans notre maison. Il reste encore des travaux à faire (dont faire la douche), terminer la décoration et biensûr défaire nos boîtes, mais la maison est habitable et ça fait du bien de se retrouver enfin chez soi, dans ses affaires! Ma mère me manque un peu, elle m'a vraiment beaucoup aidé à me relever... mais maintenant chéri est beaucoup plus présent puisqu'il ne doit plus quitter chaque matin à 7hrs pour aller travailler sur la maison, alors il m'aide beaucoup et je l'apprécie.

Quand j'ai un peu de temps, je passe vous lire. Je ne laisse pas souvent de commentaires mais je pense à vous souvent!


vendredi 27 mai 2011

Mon accouchement

Comme vous le savez déjà, j'avais prévu accoucher en maison de naissance, car je voulais un accouchement le plus naturel possible. Et bien, malgré ma bonne volonté, je n'ai pas vraiment eu ce que je voulais !

Ma poche des eaux a fissuré vers 8hr du matin le 19 mai. Au début, je n'étais pas certaine que c'était ça, parce que ça ne coulait pas vraiment, j'avais plus eu une fuite, style incontinence urinaire. Vers midi, une autre fuite, un peu plus grosse. J'appelle ma sage-femme, lui explique le tout. Elle penche pour une fissure de la poche des eaux mais on est pas certaines, alors je dois rappeler au courant de la journée et je devrai me rendre à la maison de naissance pour faire des tests qui confirmeront que c'est du liquide amniotique.

Je vais magasiner avec ma mère et tout le long du magasinage, j'ai l'impression de me faire pipi dessus, mais pas en grosse quantité. Encore là, je pense à la fuite d'urine et je commence sérieusement à penser que je vais avoir besoin d'une rééducation après l'accouchement pour remettre ma vessie à jour. Finalement, on arrive dans un magasin et là, ça se met à couler assez intensément et je dois me rendre à la toilette. Heureusement, j'avais pris soin de mettre une serviette, car elle est imbibée.

Je rappelle ma sage-femme et lui explique à nouveau la situation. Elle me confirme que j'ai crevé ma poche des eaux, mais je n'ai pas une foutu contraction. Elle me dit de rester à la maison en attendant mes contractions et de rappeler vers 8h30 si elles ne sont toujours pas là, on va tenter de les faire démarrer.

8h30 du soir, toujours pas de contractions, alors on va à la maison de naissance avec la valise, on va faire partir mes contractions et je vais revenir à la maison avec un bébé. Simon et moi, on est tout excité, on a hâte de voir notre petite merveille!

Pour faire court avec une histoire longue, je passe de 21h00 le 19 mai à 17h00 le 20 mai à la maison de naissance à essayer toutes sortes de truc pour faire partir mes contractions. Je suis dilatée à 3. On commence par les teintures, l'homéopathie, les marches à l'extérieur, monter et descendre les escaliers et même en dernier recours l'huile de ricin (NE PAS ESSAYER ÇA À LA MAISON, j'ai été malade comme ça se peut pas, on aurait juré que j'avais une gastro). Bref, chaque traitement me donne des contractions aux 5 minutes, mais au bout d'une heure, elles disparaissent et je n'ai plus rien. Vers midi, je tente ma chance avec l'acupuncteur que je fais venir à la maison de naissance. Je sais que jusqu'à maintenant j'ai eu de super bons résultat avec cette médecine. J'ai eu de bonnes contractions aux 3-4 minutes pendant presque 3heures et paff... vers 4h30 je n'ai plus aucunes contractions.

Comme ça fait longtemps que ma poche est fissurée ( a peu près 30 heures), je dois être transférée, car bien que je ne sois pas porteuse de streptocoque, le risque d'infection augmente avec le temps. On remballe nos affaires et on quitte pour l'hôpital. Je suis vraiment très déçue. Je sais que ce n'est pas nécessairement de ma faute mais je suis frustrée, car j'étais vraiment motivée et je me sentais prête à accoucher. Ma sage-femme me parle d'une dystocie dynamique ( La dystocie dynamique correspond à des anomalies de contractilité utérine (intensité trop faible des contractions = hypocinésie d’intensité, fréquence trop faible des contractions = hypocinésie de fréquence, élévation trop importante du tonus de base = hypertonie.) Bref, je ne pouvais rien n'y faire.

On arrive à l'hopital. On me déclenche avec du syntocinon. Au début je gère bien les contractions mais plus ça va et moins je les tolère. De plus, mon travail avance pas du tout, je suis toujours à 3. Après 1heure, les contractions deviennent de plus en plus intolérables et je demande la péridurale. Je suis épuisée, ça fait longtemps que je n'ai pas dormis et je ne me comprend plus. À 9hrs, j'ai ma péri et je suis soulagée ENFIN! De 9hrs à minuit je dilate de 4 à 10cm et à minuit on commence à me faire pousser. J'ai poussée pendant 3 heures pour sortir ma petite puce de 6.4 livres qui s'est présentée en postérieur, c'est-à-dire le nez en l'air. En maison de naissance, ca aurait été un très gros défi de la faire sortir, car au lieu d'avoir la partie la plus petite de sa tête, j'avais toute la surface de la tête à sortir.

J'ai eu droit à une épisiotomie, car ma fille ne passait pas mon périné, et j'ai eu droit à une super déchirure au 3iem degré. J'ai souffert le martyr pendant plus d'une semaine et je ne vous parle même pas de la brulure ressentie en urinant ou l'impression que tout allait déchirer à nouveau lorsque je voulais aller à la selle. Je me suis retenue pendant 3 jours et j'ai brailler toutes les larmes de mon corps pendant une semaine à chaque fois que la toilette m'appelait.

10 jours plus tard, je commence à reprendre le dessus. Ma mère m'aide énormément, ce qui me fait apprécier encore plus le fait d'habiter temporairement chez elle. Mes points de sutures me font beaucoup moins mal et malgré que ça brule encore un peu et que la douleur est toujours présente c'est beaucoup moins pire et surtout plus supportable. Je fait une anémie assez sévère et je dois prendre des suppléments de fer pour avoir un peu d'énergie et reprendre mon teint d'origine, car je tire un peu sur le vert!

Ma puce est un ange. C'est fou comme je l'aime. Mon coeur déborde d'amour pour cette petite fille que j'ai portée pendant 9 mois. Et même si ce n'est pas toujours facile, j'adore allaiter. J'aime profiter de ce petit moment privilégié entre elle et moi. Nous faisons aussi du co-dodo et j'adore ça. J'aime l'avoir dans les bras, j'aime la sentir près de moi... enfin. Je l'ai attendue si longtemps!! Bref, je suis en amour par dessus la tête et ce, pour le restant de ma vie. Je suis si heureuse. En fait, NOUS sommes heureux et surtout des parents comblés.

Désolé du délais pour vous raconter mon histoire, j'ai besoin de beaucoup de repos et l'ordinateur est bien loin dans mes priorités présentement!

lundi 23 mai 2011

Je vous présente ...

Olivia



Née le 21 mai 2011 à 3h14am

Poids : 6.4 livres

Grandeur : 18.5 pouces

Promis je reviens vous raconter mon périple d'accouchement! Il fallait bien s'y attendre à ce que ça ne se passe pas tout à fait comme prévu !!!

jeudi 19 mai 2011

La poche des eaux est rompue !

Comme je n'ai pas encore de contractions, la sage-femme m'a dit que je peux rester à la maison encore un peu, mais ce soir on se rejoint à la maison de naissance et on va m'aider à déclencher le travail si mes contractions sont toujours absentes!

La prochaine fois qu'on se parle, c'est pour vous présenter ma petite merveille !!!!

lundi 16 mai 2011

Toujours au poste !

Mais j'ai de plus en plus de contractions et fiouf !!!!! Je me demande bien dans quoi je me suis embarquée moi là! hihihi C'est que ça fait mal en titi !!

Je ne veux toujours pas aller accoucher à l'hopital et encore moins avoir la péridurale (j'ai ben trop peur de ces deux choses), mais je commence à nourrir un peu d'apréhension face à mon accouchement. Je me fais confiance, je sais que la nature est bien faite, mais je ne me cache pas la tête dans le sable, je sais très bien que ça va faire mal, même TRÈS MAL !

J'essaie de rester zen et de ne pas trop y penser, mais en même temps, plus la date approche, plus j'ai de contractions et plus je sais que ça s'en vient!

PENSER À SES PEURS LES MULTIPLIE PAR 2 !! Il faut vraiment que je fasse plein d'efforts pour ne pas y penser!

Aller, je suis bonne, je suis belle et je suis surtout CAPABLE !!

J'essaie de vous garder au courant des évènements lors des prochains jours! Est-ce que la pleine lune de demain va m'influencer? Étant un bébé de pleine lune, peut-être que j'ai des dispositions pour ce genre de chose!!

J'ai hâte de lui voir la binette à cette petite demoiselle !!

Sur ce, je vous laisse sur une de nos premières ''photo de famille'' :)

mardi 10 mai 2011

Contractions et Shower

Depuis une semaine, j'ai quand même beaucoup de fausses contractions. Mais depuis 3 jours, je commence à en avoir de très bonnes qui commencent à être assez inconfortables.

Cette nuit, j'ai eu 2h30 de contraction aux 15 minutes, un mélange de contractions non douloureuses avec des super crampes menstruelles où t'as l'impression que l'utérus va te sortir entre les jambes.

Je ne sais pas si mon travail à commencé, car les sages-femmes ne semblent pas très portées à vérifier lors de mes rendez-vous, mais je me demande si je vais me rendre au 26 mai. Je commence à avoir peur de sortir de chez nous... d'un coup que je creve mes eaux dans un Walmart ou à l'épicerie! De toute façon, je dois souvent m'arrêter pour prendre une bonne contraction, je vous dis, ça commence à être désagréable! (Je veux pas dire douloureux, parce que je sais que celles là sont 100X moins pires que celles du jour J, mais c'est pas le fun !) Je commence aussi a avoir du mal à endurer des jeans, même maternité ça me serre trop le bas du ventre et c'est vraiment inconfortable.

Ma valise est presque prête pour la maison de naissance, je ne sais tellement pas trop quoi y mettre. On reste pas vraiment longtemps là-bas, mais en même temps, si je dois être transférée à l'hopital ...C'est quoi les trucs vraiment essentiels à avoir avec soit quand on accouche? Comme j'ai pas de ''jaquette'' d'hopital, y faut aussi que je me trouve de quoi de confortable pour le travail ... je sais déjà que mes jeans ne le seront pas!!!!

Aujourd'hui, je lave les vêtements de ma puce et sa centaine de doudou, couvertures et set de draps, c'est fou ce qu'il y en a, et je termine ses bagages à elle aussi. Ça s'en vient tellement trop vite!

Ah oui! Samedi passé, c'était mon anniversaire et ma famille m'ont organisé un super beau shower de bébé (pas d'amis invités, maman ne voulait pas avoir trop de monde dans sa maison, mais toute ma famille et celle de chéri était là). Olivia et moi avons vraiment été gâtée! J'ai eu encore plein de vêtements (elle en a vraiment plus que moi hahahaha!!!), un coussin d'allaitement, du savon à lessive pour bébé, un békébobo, un habit d'hiver une piece genre sleeping pour le siege d'auto, un bol et des ustensils pour bébé, un livre de bébé vraiment très cool, un thermomètre pour bébé, une carte cadeau chez Omer de serre (ça c'était pour moi!!), un set de drap complet, etc ... en plus de tout ce que j'ai déjà reçu depuis que je suis enceinte!

Grand-papa nous achete les meubles de la chambre, mais on attend d'être dans notre maison pour aller les chercher ... ça prend de la place et on en a pas beaucoup dans notre petite chambre chez maman!!!

Ce fut toute qu'une surprise, car ayant déménagé et restant chez maman, je ne m'attendais pas a avoir quoi que ce soit pour ma fête, encore moins un shower, surtout que la majorité de mes amis sont maintenant assez loin de moi. Même si les gens autour de moi se sont échappé quelques fois dans la dernière semaine, je n'ai jamais rien vu venir (mon focus est tellement pas là depuis que je suis enceinte!!)

C'était mon nouveau des derniers jours !! Désolée pour les filles du forum si je ne vous donne pas de nouvelles via le forum, je manque de temps ...

jeudi 5 mai 2011

La descente du bedon ?

14+2 semaines

20+1 semaines

27+4 semaines

32+1 semaines

37 semaines

Toute qu'une évolution !! Elle commence à être assez pesante et je la sens qui pèse très fortement dans le bas de mon ventre. Des fois, j'en ai de la misère à marcher! J'ai de plus en plus de contraction et parfois elles sont un peu douloureuses, comme des méga grosses crampes menstruelles. La fin approche !!

La parole au bébé ou PAB

Connaissez-vous la PAB ou la parole au bébé?

C'est Madame Brigitte Denis qui en est l'instigatrice, et je dois vous avouer que cette méthode m'a grandement intriguée.

Pour donner la parole au bébé, elle utilise une approche qu'elle a mise au point et qu'elle a nommée la PAB (la Parole Au Bébé)

Pour ce faire, elle s'est inspirée de la « kinésiologie appliquée », une approche corporelle très simple ayant fait ses preuves depuis plus de quarante ans, inventée par le Dr Georges Goddheart, chiropraticien.


Elle l'utilise avant et après la naissance (gestation et grossesse), pour la mère, les parents et l'enfant, en préconception, tout au long de l'enfance, pour des adultes, sans limite d'âge...

Étant très curieuse de la technique et vivant une grossesse assez difficile autant physiquement que moralement, j'ai décidé de prendre rendez-vous avec la dame à Montréal. J'étais bien curieuse de savoir ce que ma fille avait à me dire, mais aussi je voulais savoir pourquoi je trouvais si difficile d'être enceinte. Pourquoi je n'avais pas l'impression qu'il y avait un lien entre moi et ma puce. Et je voulais savoir si toutes les émotions négatives que j'avais vécu par rapport à ma grossesse, mon désir de mettre un terme à ma grossesse dans le pire bout avait affecté mon bébé.

Je n'ai pas eu toutes les réponses à mes questions, après tout, bébé nous a dit ce qu'elle avait d'important à dire mais chéri et moi avons été agréablement surpris. Pas qu'elle nous a dit des niaiseries, mais tous ce qu'elle nous a dit avait du sens et expliquait beaucoup de chose. On s'entend que ce n'est pas bébé qui ''parle'', mais Madame Denis qui pose des questions qui se répondent par oui ou non à la sagesse de bébé.

Ce que j'y ai appris pourra certainement nous aider ma fille et moi à établir un meilleur lien que si je n'avais pas su ce qu'elle avait à me dire, ce qu'elle avait sur le coeur.

Je crois très fort que nous choisissons nos parents bien avant notre venu au monde et que nous les choisissons pour une bonne raison; nous avons des choses à apprendre ensemble. Nous avons choisi nos parents avec leur bagage émotif parce que nous avions besoin de ça pour grandir dans la vie. Ils ont besoin de nous pour apprendre et nous avons besoin d'eux pour apprendre.

Madame Denis m'a confirmé cette théorie et ce que notre fille nous a dit va énormément nous aider l'une et l'autre, car nous avons beaucoup à apprendre l'une de l'autre et nous avons un beau travail d'équipe qui nous attend pour les prochaines années.

Je ne veux pas entrer dans les détails de ma rencontre avec Madame Denis, car elle est entrée dans des détails de ma vie que je considère trop personnel pour partager sur mon blog, mais je peux vous assurer que cette rencontre m'a fait comprendre bien des choses et qu'elle va certainement facilité la venu au monde de ma fille, autant maintenant, le jour de l'accouchement ou dans les jours suivants.

Pour celle que ça intéresse, les curieuses ou même les septiques son site web est ICI et elle a aussi écrit un livre super intéressant sur le sujet. Elle peut aider des parents avec une grossesse difficile, une difficulté à concevoir ou encore parce que votre bébé ne fait pas ses nuits, mange trop, pas assez, pleur pour rien... c'est fou ce que les bébés ont d'intéressant à nous dire quand on prend la peine de les écouter et ils en ont beaucoup à nous dire!

Bref, ce fut une belle expérience et chéri et moi avons beaucoup aimé!

mardi 3 mai 2011

De vrais nouvelles !

Je suis désolée de ne pas avoir donné de mes nouvelles depuis un moment! Avec le premier déménagement, les rendez-vous qui se multiplient, la grossesse, la fatigue et tout le reste, j'ai manqué énormément de temps pour moi-même!

Donc, depuis mardi passé, je suis de retour chez maman! Ça fait très drôle de dire que je suis mariée, enceinte de plus de 8 mois et que j'habite encore chez ma mère avec le père de mon bébé. Comme il n'y avait pas internet, car ils sont de la vieille école, nous avons dû attendre que le gars de BELL passe pour nous brancher, car passer plus d'un mois sans internet était impensable autant pour moi que pour chéri!

En direct de mon portable, je peux enfin vous donner de vrais nouvelles! Le déménagement s'est bien passé, un peu stressant et super fatiguant, mais comme on avait des déménageurs et qu'ils ont tout emballé comme si c'était des trucs super précieux et chers, je ne suis même pas inquiète pour mes meubles qui sont entreposé. J'ai quand même vécu un épisode assez intense de contractions douloureuses et j'ai eu très peur que ma fille arrive plus tôt que prévue! Trop de stress et de fatigue accumulées, ça s'est replacé quand je me suis enfin reposée!

La nouvelle maison est arrivée sur son solage aujourd'hui. C'est vraiment impressionnant de voir une maison arriver en 2 morceaux sur des camions. Mes armoires de cuisine sont vraiment belles! Les gars vont terminer de l'assembler pour les 2 prochaines semaines, ensuite passe le tireur de joint et on termine par la peinture et les planchers. Avec l'accouchement qui arrive a grand pas, on se demande bien comment on va concilier le tout, mais je suis certaine que ça va arriver parfaitement, le pire est déjà fait, on est déménagé et notre maison est vendue!

Dimanche passé nous avons fait un shooting photo bédaine. On devrait voir les résultats et choisir nos poses demain soir. J'ai vraiment hâte de les voir! Mon exérience à été très satisfaisante pour un shooting à 20$ (certificat cadeau acheté au salon de l'amour et de la séduction d'une valeur de 150$).

Bébé bouge, bouge, bouge et bouge vraiment beaucoup. Je ne pensais pas qu'un ventre pouvait se déformer à ce point! Des fois, elle bouge pendant plus d'une heure intensivement et elle me torture l'intérieur. Après son exercice, j'ai mal aux abdos comme si j'avais fait des redressements assis pendant toute une heure! C'est terrible et vraiment fatiguant! J'ai essayé de la filmer pour vous montrer ça, mais on dirait qu'elle arrête de bouger quand je sors le kodak! Je vais encore tenter l'expérience, ça vaut vraiment la peine de voir ça, on dirait que j'ai un Alien qui essais de me sortir par le nombril! Il ne faudrait pas que j'avale un couteau, car elle se ferait elle même une césarienne!

J'ai commencé à avoir des méga reflux gastrique, surtout quand je suis couchée dans mon lit mais y parrait que c'est normal et pour le peu de temps qui reste je vais endurer! Avec des tums ça va pas pire, du moins j'arrive à m'endormir!

Chéri et moi avons vraiment mais vraiment hâte de voir la binette de notre petit trésor! Depuis si longtemps que nous l'attendons! L'aboutissement de cette aventure arrive à grand pas et une nouvelle aventure commencera pour nous.

3 semaines, y'en reste pas gros! Je ne suis pas trop angoissée, je n'ai pas trop peur, mais je dois vous avouer que je commence à y penser de plus en plus. Heureusement, ma sage femme est vraiment super gentille et très rassurante sans jamais essayer de me faire croire que ce sera une partie de plaisir. Je sais que ce sera douloureux, que je vais certainement me demander à quoi j'ai pensé quand j'ai décidé d'accoucher naturel... mais je suis convaincue que mon choix est le meilleur pour moi et pour ma belle Olivia :)

Concours !

Un petit concours sur le blog d'inspiration coquette (voir ma liste de blog).

En passant, je ne suis pas morte et je n'ai pas encore accouchée! Je suis rendu à Québec chez maman en attendant que notre maison soit enfin terminée ... ce qui devrait arriver après mon accouchement! Je vous tiens au courant !

Vous courrez la chance de remporter les items suivants :



Un sac à main Armani ainsi qu'un lait pour le corps Acqua di Gioia d'Armani;
Un joli vernis à ongles Sephora de OPI;
2 gloss en 1 de Make Up For Ever.

Comment faire pour participer?
Très simple ! ALLEZ SUIVRE LES INDICATIONS SUR SON BLOG EN CLIQUANT ICI

Bonne chance à toutes !!

vendredi 15 avril 2011

Mon écho

Wow!

Je ne croyais pas que j'allais autant aimer mon écho de 34 semaines. Surtout que je n'avais pas trouvé vraiment super l'écho de 20 semaines. Je ne sais pas pourquoi, mais ma première écho ne m'avait fait ni chaud ni froid, alors que celle-ci, oufff !!!

J'ai pu enfin voir son joli visage! Que d'émotion j'ai vécu! À la première écho, on avait rien vu parce qu'elle se cachait le visage avec les mains et avait la tête repliée vers sa bédaine. Hier, nous l'avons tellement bien vue, on dirait presque qu'elle nous souriait :) Nous avons même eu le plaisir de la voir sucer son poing.

Au niveau de la colonne, tout est encore très beau, alors ça m'a vraiment beaucoup rassurée. J'avais encore peur qu'elle ait une malformation du tube neurale à cause de mon taux d'alpha foetoproteine qui était trop haut au début de ma grossesse.

Je vais pouvoir continuer mon suivit en maison de naissance sans problème. Le poids de ma puce est de 4.9 livres à 34 semaines et elle mesure environs 17 pouces, ce qui la place dans le 40iem percentile. On m'a prédit un petit bébé si la croissance se maintient comme ça, ce qui fait bien mon bonheur! Ça veut aussi dire que mon diabète de grossesse ne date pas du début de ma grossesse et qu'il est assez bien contrôlé pour ne pas influencer le poids du bébé. Encore une bonne nouvelle!

Pour le reste, elle bouge toujours autant, sinon beaucoup plus et des fois c'est assez pénible! Moi qui croyait que les mouvements allaient diminuer en raison du manque d'espace! Je vous dirais que ma fille s'en crée de l'espace et qu'elle se fou pas mal de m'étirer la peau du ventre au maximum! Sa position est aussi très bien, elle a toujours la tête en bas et ses pieds sont à quelque part dans mes côtes et mon estomac, ce qui fait que des fois, ça fait vraiment mal quand elle s'étire!

Je commence à avoir pas mal hâte d'accoucher, mais là, je crois plus que c'est parce que j'ai hâte d'enfin faire la connaissance de cette petite merveille qui grandit depuis si longtemps dans mon ventre que parce que je suis vraiment écoeurée. Ne vous inquiétez pas, je n'ai toujours pas appris à aimer la grossesse, je trouve que c'est un 9 mois pénible à vivre, mais je me rapproche du but et ça, ça me remonte le moral.

Mes nuits sont de pire en pire. Je dors vraiment très mal à cause de mes hanches et ça ne s'améliore pas du tout, au contraire, je pense que c'est de pire en pire. Avec l'acupuncture, on calme un peu les douleurs de ma symphyse pubienne et de mes hanches, mais ce n'est pas permanent. Je peux bien dormir un jour ou 2 après un traitement, alors que j'aurais besoin de dormir une semaine en ligne pour récupérer! J'ai tenté de dormir assise sur mon divan, mais j'en suis incapable. Dans ma tête, il n'existe qu'une seule position pour dormir et c'est dans un lit, à l'horizontal!

Je considère que mon niveau de stress est toujours aussi haut. J'appréhende mon déménagement, la fatigue accumulée me donne un air de vieille chouette et mes hormones me rendent vraiment à fleur de peau, succeptible et braillarde comme ça se peut pas. J'ai toujours les yeux dans l'eau et toutes les situations me rendent émotive. J'étais déjà émotive avant d'être enceinte, mais là, c'est le summum! J'arrive même à me trouver ridicule!

mardi 5 avril 2011

Suivit diabète

Ce lundi j'avais rendez-vous avec l'endocrinologue, l'infirmière, la diététicienne et ma sage-femme.

Plus la grossesse avance et plus j'ai de rendez-vous, c'est complètement fou!

Les bonnes nouvelles, je contrôle très bien mon diabète et la diététicienne ne veut plus me revoir, elle considère que j'ai déjà de très bonnes habitudes alimentaires. Ma plus grosse difficulté sont les restaurants. On aime bien se payer un resto de temps en temps, et surtout qu'on est souvent sur la route pour le déménagement et les suivits de grossesse, ça arrive assez souvent ces temps-ci. Même en faisant des choix sains, je dépasse presque toujours mon seuil de 7.7 après 1 heure. Pas de beaucoup, mais quand même! Comme ma glycémie est super belle tout le temps, ils ne paniquent pas pour mes incartades de restaurant.

Mon régime de diabétique ne me dérange pas vraiment, car je mange très bien et ce n'est pas un effort considérable, car je n'ai pas changer beaucoup de chose dans mon alimentation actuelle. Mon plus gros efforts est de ne pas manger de desserts ''cochons''. Je me suis quand même trouvé des alternatives de desserts qui me conviennent. De plus, mon diabète semble être assez léger, car je peux manger jusqu'à 5 fruits par jour et même me permettre un carré de chocolat noir de temps en temps.

Je dois passer une écho pour vérifier la grosseur de ma puce et ça nous fait plaisir, car on trouvait ça triste de ne pas la revoir avant sa naissance. Je dois revoir l'endocrinologue après mon écho.

Pour le reste, bébé va bien. Elle est déjà placée la tête en bas. On s'est rendu compte en fin de semaine qu'elle n'aimait pas les sons forts. Nous sommes allés au cinéma pour voir coup interdit et ma puce à passer presque tout le film à me donner des coups de pieds assez douloureux. J'ai songé plusieurs fois à sortir du cinéma parce qu'elle me faisait mal ... mais en même temps, j'avais payé et je voulais voir le film alors j'ai enduré ses protestations.

La construction de la maison à été devancé. Ils commencent à creuser demain matin. Ça me stress un peu tout ça. Il reste tant de chose à faire et avec le déménagement dans 3 semaines, ça n'arrête pas. Je suis vraiment fatiguée parce que je dors de plus en plus mal. J'ai mal partout, surtout les hanches et la symphyse pubienne. Ma sage-femme n'a pas été très rassurante sur ce point, ça n'ira pas en s'améliorant!

Finalement, j'ai un shooting photo bédaine chez Guy Raymond photographe à Québec le 1er mai. J'ai bien hâte. Ça va me faire du bien au moral de me trouver belle sur photo :P J'avais acheté ce forfait au salon de l'amour et de la séduction à Québec, un shooting photo avec une photo 8X10 pour 20$. Évidemment, si je veux avoir les autres photos je vais devoir débourser de ma poche et c'est assez dispendieux, mais je pense bien qu'on va se payer ce luxe si les photos nous plaisent.

jeudi 31 mars 2011

de 27 a 32 semaines

Ma bédaine est tellement rendu énorme, j'ai l'impression que je vais exploser d'ici mes 40 semaines !! La dernière photo à 27 semaines et 4 jours : et ma photo d'hier à 32 semaines ... c'est fou ce qu'elle a grossit !!! J'ai terriblement mal dans le ventre. Là où il n'y a plus de muscles à cause des grands droits qui se sont poussé de chaque côté, c'est super très sensible, surtout à la hauteur de l'estomac. On dirait que j'ai toujours un bleu permanent et ça fait mal. Hier soir j'ai appelé ma sage femme, parce que ça fait 3 jours que j'ai de la misère à marcher à cause de la douleur (pas celle du haut cette fois, mais celle du bas). C'est ma symphyse qui est douloureuse et c'est vraiment, mais vraiment handicapant! Me tourner dans le lit est une vrai torture, alors imaginer me lever la nuit pour aller faire pipi! Un Calvaire! Je me sens comme une grosse épave dans la maison. J'ai de la misère à m'habiller, alors je fou pas grand chose d'autre... Lundi, j'ai une grosse journée : endocrinologue à 9h00, diététicienne à 10h00 et sage-femme à 13h00. Pour le moment mon diabète ne me cause pas de problème, je contrôle bien ma glycémie, sauf ce matin ou j'étais .2 trop haut... il faut vraiment que je mange avant de me coucher. J'ai un peu de misère à me piquer le doigt pour prendre ma glycémie, mon mental ne comprend pas le but de me faire mal volontairement, ça me prend tout mon petit change pour appuyer sur le bouton ! Il faut aussi que je n'oublie pas de me laver les mains avant de prendre ma glycémie, parce que ce matin, je devais avoir des résidus de banane sur mon doigt et je petais un 8.9... et après m'être lavé les mains, j'étais à 6.8 ce qui est tout a fait acceptable! Alors je peux manger une banane pas trop mure au déjeuner...j'aime tellement les toasts aux bananes et beurre d'arachide! Ça aurait été une torture de ne pas pouvoir en manger! La diététicienne m'avait dit de l'essayer et que si ma glycémie était ok, je pouvais en manger, sinon pas de fruits au déjeuner.

dimanche 27 mars 2011

Manque de tact

J'ai l'impression des fois que les gens de mon entourage ne se souviennent plus des long mois que j'ai passé à brailler pour essayer d'avoir un bébé. Ils ne se souviennent pas que pour avoir ce bébé j'ai dû me faire opérer à l'utérus, j'ai du prendre des tas de pilules, j'ai du rencontrer une psychiatre, j'ai signé mes papiers pour aller en insémination, mais j'ai mis presque 6 mois avant d'y aller parce que je ne me sentais pas prête, mais finalement c'est arrivé tout naturellement 4 jours après notre mariage.

Oui, je sais que certaines filles ont énormément de difficulté à concevoir et contrairement à ce que les autres pensent, ce n'est pas parce que je suis enceinte présentement que je ne pense jamais à elles. À chaque jour qui passe, j'ai une pensé pour toutes celles qui vivent cette situation difficile, pour toutes celles qui versent des larmes à chaque règles, pour celles qui en auront peut-être jamais. Elles sont pour toujours dans mon coeur, car je sais très bien à quel point ça fait mal, à quel point on souffre intérieurement. Je me souviens très bien de comment c'était pour moi, alors je suis très sensible à ce qui se passe dans leur coeur.

Mais est-ce parce que d'autres ne peuvent pas avoir d'enfant ou on de la difficulté à en avoir que je dois absolument vivre ma grosssesse que je trouve difficile avec le sourire? Est-ce que je dois aimer vomir 24hrs par jour, est-ce que je dois etre heureuse de me faire dire que mon bébé risque d'avoir un spinabifida, est-ce que je dois banaliser le fait que je ne respire plus par mon nez depuis presque 3 mois et que j'utilise près de 126 mouchoirs par jour (une boite), est-ce que je dois dire youppi, je fais du diabète de grossesse et je ne peux plus manger de sucre?

Je suis désolée, mais me faire dire de ne pas me plaindre parce que d'autres filles ont de la misère ou ne sont pas capable d'avoir d'enfant, c'est comme de dire à un depressif, fait toi s'en pas, des gens se suicident pour moins que ça, t'es chanceux toi tu fais juste une dépression. Ça fait juste enfoncer le clou un peu plus profond et ça donne l'impression que vous pensez qu'on est insensible à la cause des autres.

Peut importe ce qu'il nous arrive dans la vie, il va toujours y avoir quelqu'un qui vit pire; tu as perdu ta job, fait toi s'en pas, y'a des gens qui vivent dans la rue, y te reste encore ta maison, tu t'es cassé une jambe et ça fait mal ? Plains toi pas, y'a des gens en chaise roulante qui remarcheront jamais, ton chum t'as laissé? Ne pleure pas y'en a qui ont jamais eu la chance de connaitre l'amour, Ton fils est mort? Ce n’est pas grave, y'a des femmes qui ont jamais eu la chance d'avoir un enfant, Vous voyez bien que c'est ridicule?

J'ai mal et je souffre intérieurement de vivre une grossesse aussi difficile (de mon point de vue), je culpabilise parce que je me sens mal et que je déteste ma situation alors que je l'ai désiré de tout mon coeur, je sais que certaines filles rêvent d'être enceinte tout comme je l'ai souhaité pendant 2 ans et demi et que ça dois les faire chier de me lire chialer contre ma grossesse, je le sais parce que j'ai déjà été à leur place. Je ne comprenais pas les femmes qui se plaignaient de leur grossesse, tout ce que je voyais, c'était la chance qu'elles avaient d'être enceinte ...

Étrangement, celles qui me font le plus souvent le reproche de ne pas penser à celles qui ne peuvent pas en avoir sont celles qui n'ont pas eu de difficulté à concevoir ... Pour avoir déjà été parmis celles qui ont souffert de l'infertilité, je peux vous assurer que je pense à elles à chaque journée qui passe, et que malgré le fait que je me plains ouvertement de ma grossesse, je mesure très bien la chance que j'ai d'avoir enfin un bébé dans mon ventre.

On veut être enceinte, on veut avoir un bébé, mais on ne choisit pas le type de grossesse qu'on va avoir et encore moins la façon dont on va la vivre, car dans ma tête, avant que ça m'arrive la grossesse était un moment merveilleux et il était impossible de ne pas aimer ça. J'étais aussi convaincu que MA grossesse allait se dérouler comme un charme et que les problèmes ça n'arrivait qu'aux autres ou à celles qui ne font pas attention à leur santé. À elles, celles qui fument, prennent un petit verre de temps en temps malgré la grossesse, celles qui ne mangent que du fast food, celles qui ne font attention à rien et qui ont une belle grossesse quand même, est-ce qu'on leur reproche de ne pas penser à celles qui ne peuvent pas en avoir et qui ferait n'importe quoi pour être à leur place alors qu'elles prennent des tas de risques pour leur bébé?

Pourquoi on a pas le droit de le dire quand ça va pas? Pourquoi ça dérange quand on se vide le coeur de ce qui ne va pas? De plus en plus de gens doivent consulter des psychologues parce qu'ils sont en dépression... ne croyez-vous pas que si on les avait écouter parler de ce qui n'allait pas, si on leur avait offert une oreille alors qu'ils se plaignaient de ce qu'ils trouvaient difficile, ils n'auraient peut-être pas eu à consulter... et peut-être que certaines personnes ne se seraient jamais suicidées.

Je n'en suis pas encore rendu là, mais j'ai mal et je souffre beaucoup de cette grossesse difficile. Malheureusement pour moi, je la vis très mal et j'ai hâte qu'elle se termine depuis le début, depuis que j'ai commencé à me vomir le coeur et l'âme, car depuis ce temps, j'enchaine les mauvaises nouvelles et les symptômes désagréables que je semble collectionner. J'ai toujours rêvé d'avoir une grosse famille, je voulais avoir 4 enfants ... présentement, j'ai encore de la misère à voir le bout de cette grossesse et je n'envisage surtout pas d'en revivre une autre. J'aurais tellement aimé avoir une belle grossesse, j'aurais tellement aimé me lever chaque jour en étant heureuse d'être enceinte .... au lieu de vivre chaque jour avec l'angoisse et la culpabilité qui me rongent intérieurement.

mercredi 23 mars 2011

Petite récap ...

Aujourd'hui, hier et les jours d'avant ... je passe mon temps à brailler.

Je suis vraiment dépassée par ma grossesse. Je déteste mon état et j'ai vraiment une sale hâte d'accoucher.

Je culpabilise déjà comme une malade, alors inutile d'en rajouter. Je sais c'est quoi ne pas pouvoir tomber enceinte, je sais à quel point ça fait mal de voir les autres autour pour qui ça marche quand ça veut rien savoir pour soi.

Mais on ne peut pas savoir si on va avoir une belle grossesse et encore moins si on va aimer ça quand on va être plongée dedans sans sortie de secours.

Avant d'être enceinte, pendant les 2 ans et demie qu'on duré nos essais, j'ai pleuré et pleuré. Je voulais tant que ça marche. Dans ma tête, la grossesse était un moment merveilleux que toutes les femmes vivaient de façon sereine et je ne comprenais pas les femmes qui se disaient à boute vers la fin et qui avaient hâte d'accoucher.

Je me souviens avoir tâté mon ventre en me disant combien il devait être merveilleux de porter la vie en soi et combien j'allais aimer être enceinte. (doigt dans l'oeil ouais !!)

Aujourd'hui, je vis énormément de culpabilité. Pourquoi? Parce que mon rêve de grossesse idéal et parfaite est partie en fumé, alors que le rêve que je chérissais du plus profond de mon coeur se réalisait. J'allais être maman.

Au tout début, ce fût les nausées et l'épuisement. On ne parle pas de fatigue, je n'avais même plus l'énergie nécessaire pour prendre soin de moi et pour sortir du lit le matin. Je ne pouvais plus rien avaler au risque de tout vomir. À plusieurs reprises, j'ai passé près d'être hospitalisée pour déshydratation.

Ensuite, le tripple test qui m'annonce que mon bébé à des risques de malformation du tube neurale. On me dit de ne pas paniquer que ça arrive souvent que les résultats sont de faux positifs. Je dois attendre 1 mois pour qu'on me dise à l'échographie qu'il n'y a rien de visible et que bébé est probablement en très bonne santé. Nous ne le saurons vraiment qu'à l'accouchement, car il y a tout de même des risques qu'elle ait une malformation minime.

Ensuite, est venu la rhinite allergique de grossesse. Et oui, moi qui souffre d'allergie en temps normal, elles sont amplifié par ma grossesse, ce qui fait que j'ai le nez bouché ou qui coule en permanence, les yeux qui pleurent, le palais et les oreilles qui démangent. Malheureusement pour moi, le seul moyen de m'en guérir est d'accoucher.

Aujourd'hui, mon test O'sullivan vient confirmer que je fais du diabète de grossesse. Je fais déjà attention à ce que je mange, mais je trouve vraiment difficile de devoir me faire dire comment et quoi manger, et devoir me piquer 3-4 fois par jour pour vérifier mon taux de glucose dans le sang me purge.

Tout ça, sans compter les douleurs ligamentaires, les maux de tête, la fatigue, les pleurs fréquents pour des niaiseries, les coups de pieds de ma fille qui deviennent de plus en plus douloureux, les insomnies fréquentes, les pipis aux 15 minutes, l'incapacité d'attacher mes souliers toute seule, l'essouflement au moindre effort, les palpitations cardiaques pour rien, la bédaine qui devient de plus en plus grosse, de plus en plus pesante et les vergetures qui accompagnent le tout...

et pour que le tout soit encore plus pénible, on doit déménager bientôt et redéménager après mon accouchement.

Je suis angoissée, épuissée et vraiment au bout du rouleau... j'ai hâte que tout ça soit fini.

Désolée pour celles qui sont toujours en essais bébé et/ou celles qui rêvent de la grossesse parfaite... mais être enceinte n'est pas un conte de fée pour tout le monde.

On me dit toujours de ne pas m'en faire, que je vais tout oublier à l'accouchement... peut-être, mais en attendant, mon coeur de maman souffre énormément et j'ai le moral plus bas que le plancher.

mardi 22 mars 2011

Concours Kodak Pulse

Un petit concours organisé par Un blog, une maman. Il s'agit de publier une photo que nous avons prise qui nous fait penser au printemps qui s'en vient. Voici donc ma participation :


Une petite photo que j'ai prise lors de mon voyage de noce ... j'ai du en prendre près d'une vingtaine pour avoir une bonne prise de ce joli monarque!

Saviez-vous que le monarque est un papillon qui migre? Il va passer l'hiver au Mexique!

mercredi 9 mars 2011

test diabète

Mon résultat est de 8.2 et la limite est de 7.9

Ma sage-femme est pas trop inquiète, mais je dois quand même aller passer le deuxième test d'hyperglycémie à 75mg pour voir si c'est pas un faux positif, ou un genre d'intolérance au glucose, ou si je suis vraiment diabétique de grossesse.

Je suis un peu frustrée. Moi qui vit déjà assez mal avec la grossesse, voilà une autre chose plate qui me tombe dessus. La bibitte à sucre en moi souffre, mais pour le bien de ma puce, je vais faire attention à tout ce que je vais manger. Ce sera mon premier gros sacrifice en tant que maman, car ne pas manger de chocolat est un super gros sacrifice pour moi! Heureusement, chéri m'a promis d'être solidaire avec moi et de calmer ses rages de desserts après les repas.

Hier nous avons eu le premier cours prénatal. Chéri à trouvé ça vraiment intéressant. La sage-femme nous a montré chaque étape du travail, de la poussée et de la délivrance avec un genre de bébé bout choux avec un cordon et placenta et un bassin de femme en OS. Comme en maison de naissance c'est des accouchements naturels, elle ne nous a pas faire accroire que ce serait facile, elle nous a beaucoup parlé de la douleur et de nos états d'âmes probable à chaque étape. Je croyais que ça allait me traumatiser un peu, moi qui est si chochote, mais au contraire, ca m'a donné du courage encore plus. Plus j'avance dans mon aventure et plus je me sens confiante face à cette journée.

J'ai aussi pris conscience que bébé passe un méchant quart d'heure lui aussi et que c'est pas facile tout le travail qu'il a a faire. Tenter un accouchement naturel est pour moi une façon de lui dire, c'est difficile pour toi et je t'accompagne dans cette douleur. On va vivre ce moment ensemble et on va juste s'aimer un peu plus fort après.

C'est ma vision des choses, peut-être que c'est du n'importe quoi pour vous, que vous voyez ça totalement différent, mais je suis zen avec mon choix et les raisons qui me poussent à accoucher naturellement. Et je respecte totalement les femmes qui décident d'accoucher autrement. Après tout, chaque accouchement est différent, tout comme chaque femme est différente. Alors à l'hopital ou en maison de naissance, naturel, avec epidurale ou en césarienne, l'important c'est que nous ayons notre bébé au bout du compte, hein !!

mardi 8 mars 2011

Enfin, ca débloque !

Les papiers sont signés. On a eu notre prêt hypothécaire pour la construction de notre nouvelle maison! Enfin, un stress de moins ! On rencontre le notaire le 18 mars pour l'achat du terrain et on se lance dans cette grande aventure qu'est la construction. Il y a énormément de choses à penser et à choisir.

Sur un autre ordre d'idées, c'est qui qui a dit qu'une femme enceinte avait une super belle peau? J'ai l'impression d'avoir un champ de fraises dans la face tellement j'ai de l'acnée! Y a-t'il moyen ou une cure miracle pour faire passer ça? J'ai jamais eu de boutons, même quand j'étais ado. Mettons que ça me brise un peu le moral ... et le visage ! Ça fait mal des boutons, crime !

Sinon, les hanches me font toujours souffrir et c'est de pire en pire, surtout la nuit, je suis vraiment sur le point de dormir assis dans un Lay-Z-Boy parce que ca dort pu sur le côté, ni sur le ventre ou sur le dos. J'ai MAL !! Je vais me faire masser aujourd'hui, j'espère que comme la dernière fois, ça va aider un peu. Si je peux avoir 2 jours de repos, c'est au moins ça de gagné!

Y me reste 79 jours avant ma DPA. Ça s'en vient vraiment vite ! J'ai hâte de voir ma puce, de la prendre dans mes bras, de la cajoler, de lui donner des bisous ... Je suis un peu tanée d'être enceinte... je trouve mon ventre pesant, me lever la nuit est de plus en plus pénible, je ne suis plus capable d'attacher mes souliers, me pencher ne garantie pas toujours que je vais etre en mesure de me relever toute seule et je suis tellement essouflée et fatiguée. En plus, je commence à me transformer en zèbre sur la bédaine... j'espérais ne pas avoir de vergeture, mais ça d'l'air que c'est pas nous qui choisissons ! J'essaie de me dire que c'est pour une bonne cause, mais ça m'écoeure un peu de savoir que mon ventre sera zébré rouge, flasque et ratatiné après l'accouchement et que probablement que ça reviendra jamais comme avant. On le sait avant de tomber enceinte, mais on espère que notre peau va être super élastique comme celles qui n'ont aucune trace de leur accouchement .... malheureusement, ce n'est pas le cas pour beaucoup d'entre nous.

dimanche 27 février 2011

Encore à propos des vêtements ...

Un ami à moi qui a eu une fille il y a 2 ans et qui est maintenant séparé m'a donné 2 boites de vêtements de petite fille. Sur le coup j'étais super contente, car on dira ce qu'on voudra, les vêtements ça coute cher, surtout pour le peu de temps que ça fait, alors quand on en a du gratuit on en profite! Après tout, je ne suis pas riche non plus.

J'ouvre les boites, et je trouve un peu de tout, en passant par du gagou tagou au Mexx. Le hic, c'est que la majorité des vêtements sont vraiment tachés (col jaunis, taches de nourriture et taches inconnues) et les pyjamas ont des tâches de caca dans le fond. Je trouve super gentil de sa part d'avoir pensé m'offrir des vêtements, mais je suis un peu frustré qu'il ait pensé que je serais contente d'avoir des vêtements dans un état aussi lamentables... ou il n'a pas pris le temps de vérifier l'état des vêtements avant de me les offrir. J'ai quand même gardé ce qui était le moins pire, ça peut toujours être utile d'avoir des vêtements qu'on aura pas peur de salir encore plus, mais le plus gros est allé à la St-Vincent...

Je suis quelqu'un de fière et bien parraitre est important pour moi...je ne demande pas à avoir des vêtements de grandes marques, tout ce que je veux c'est des vêtements qui me plaisent. Je suis tout à fait d'accord pour avoir des vêtements de seconde main, la preuve j'en ai acheté pour ma puce mais câline, est-ce que c'est normal que je veuille avoir des vêtements qui sont en bons états et que ça me choque qu'un ami pense que je vais être heureuse d'avoir des pyjamas avec des traces caca dans le fond?

Je suis frustrée vestimentairement ça parrais-tu?

vendredi 25 février 2011

Est-ce que c'est moi ...

Mais... je n'aime pas beaucoup recevoir des vêtements de bébé comme cadeau. En fait, j'aime ça, mais je n'aime pas ça quand le vêtement ne me plait pas ... on fait quoi dans ce temps là?

Je préfère recevoir une carte cadeau dans une boutique où il y a des vêtements de bébé (Aubainerie, c'est super pour moi, j'adore presque tous les vêtements Gagou Tagou et Peluche et Tartine!!) que de recevoir un morceau qui ne me plait pas et que je sais pertinement que je ne mettrai probablement pas à ma fille parce qu'il n'est pas à mon goût.

Les goûts vestimentaires varient tellement d'une personne à l'autre que je trouve ça délicat d'offrir des vêtements à quelqu'un, même pour son bébé à moins de vraiment bien connaitre ses goûts vestimentaires ! C'est comme tenter d'offrir un nouveau parfum à quelqu'un...

Vous devinerez que j'ai reçu un vêtement en cadeau... que je n'aime pas particulièrement! Mais, il y avait dans le cadeau une superbe poupée en chiffon totalement adorable avec une doudou assortie que j'adoooooore alors je suis très contente !!

Alors, vous faite quoi quand on vous offre un vêtement qui ne vous plait pas pour votre bébé ?

mardi 22 février 2011

Ça va ?

On attend toujours des nouvelles de notre emprunt hypothécaire chez Banque Nationale. On croise les doigts pour que ça fonctionne, et on se permet d'espérer un peu.

Pour ce qui est de ma grossesse, ça va!

J'ai l'impression de porter Olivia très bas. Elle appuit toujours sur ma vessie et lorsque je suis debout, j'ai toujours une sensation d'envie de pipi, même si je viens tout juste d'y aller, alors je préfère rester assise, au moins de cette façon, je sais quand j'ai envie pour vrai !

Sinon, ma puce bouge beaucoup, beaucoup, beaucoup! J'ai vraiment l'impression d'avoir un alien dans le ventre. Ma bédaine fait plein de mouvement. Des fois je trouve ça cute et d'autres ça me dérange un peu. Je trouve ça un peu troublant, des fois dérangeant. Je suis quand même folle de ma petite puce et ça me rassure vraiment de la sentir bouger et répondre aux stimulis extérieurs. Au moins, je sais qu'elle va bien.

Je dors très mal depuis quelques semaines. La puce bouge énormément la nuit et j'ai mal dans les 2 aines, du mont de vénus jusqu'à entre les fesses, c'est douloureux. Je crois que c'est les symphyses pubiennes. Bref, quand je me tourne dans le lit ou quand je dois me lever pour aller faire pipi c'est vraiment très douloureux. Marcher est des fois très difficile.

Ma bédaine est de plus en plus grosse et même si je ne prend pas beaucoup de poids, je la trouve vraiment pesante. Comme si je prenais 10 livres par semaine. Quand je suis fatiguée physiquement, j'ai la sensation d'avoir la bédaine fatiguée. Elle me fait mal et j'ai des contractions. En fin de semaine, nous sommes allés a Expo-habitat et en revenant, j'avais des contractions très douloureuses, j'avais l'impression que tout voulait me sortir par en bas et ça faisait très mal.

Sinon pour le reste, c'est une grossesse comme les autres, avec des hauts et des bas ...

Je vous redonne des nouvelles pour la construction de notre maison et surtout l'acceptation de notre prêt !!

mercredi 16 février 2011

Espoir !

La banque National accepte notre demande de prêt ! (et nous n'aurons pas de frais à payer chez Desjardins, c'est la compagnie de chéri qui s'en charge)


On va pouvoir faire construire notre belle maison toute neuve et toute belle, À NOTRE GOÛT !!


Ils ne peuvent toujours pas prendre en considération mes revenus (parce que je n'ai aucune certitude d'avoir un emploi en changeant de ville) mais chéri passe très bien tout seul, sans mon non-revenu et mes dettes d'études. (je comprend pas qu'il passe là et pas chez Desjardins ... mais je m'en fou, on ne cherche pas à comprendre, on veut juste avoir un prêt hypothécaire!)


On rencontre la madame lundi prochain pour être certain que les chiffres que je lui ai dit sont exact et s'assurer que tout est OK, mais elle a dit que présentement, on passait sans problème. Croisons les doigts pour que ça marche vraiment !!!





mardi 15 février 2011

plus que 100 jours !

Déjà !

J'ai 180 jours de grossesse de fait... déjà !

Le temps passe si vite. Même si parfoit je suis un peu à boute, surtout quand miss Olivia décide de prendre ma vessie pour un punching bag en plein milieu de la nuit, je suis heureuse du chemin que j'ai accompli et je suis heureuse d'être enceinte. Je me trouve belle. J'ai un joli ventre tout rond et ma plus grosse crainte est maintenant écartée; je n'engraisse pas du corps, au contraire, mon visage est plus mince qu'à mon mariage.

Je ne me sens toujours pas super-femme-épanouie-resplendissante-et-fière-de-l'être, mais je me sens bien, parfoit écoeurée de la fatigue, blasée de recevoir des coups dans la vessie, mais amoureuse de ma fille et heureuse de ce bonheur que j'ai tellement souhaitée. J'accepte ma grossesse, je la vie au jour le jour. J'essaie de ne pas trop penser à l'aboutissement de cette aventure, car ça me fait encore un peu peur, et je ne pense plus au 15 premières semaines infernales que j'ai eu au début de la grossesse, je me concentre sur l'instant présent et présentement, je suis bien.

Hier, j'ai eu mon rendez-vous de suivit à la maison de naissance. Tout est beau. Mon utérus est rendu à 25cm. Ma coccinelle faisait dodo, son coeur battait à 130bpm. Il faut que je passe mon test de diabète de grossesse le 3 mars parce que j'ai des facteurs de risques. (Glucose dans mon urine souvent et ma maman a fait du diabète de grossesse à sa dernière grossesse...) Sans tout ça, je n'aurais pas eu besoin de faire ce test. Ma bouteille de jus orange a saveur-chimique-de-saveur artificielle-d'orange est dans mon frigo et n'attend que le jour J pour être bu. Ma sage-femme m'a dit que le goût n'était pas si terrible que ça... on verra bien, car ce n'est pas ce que j'ai entendu dire des mamans que je connais!

Le 3 mars, j'ai aussi mon vaccin Winrho, parce que je suis de sang A négatif, pour éviter que mon corps fabrique des anticorps et toutes les complications que cela pourrait apporter.

Sinon pour le reste, je suis toujours aussi satisfaite de mon suivit en maison de naissance, et malgré que souvent je passe pour une extra-terrestre qui veut accoucher loin de l'hopital, je suis vraiment convaincu de mon choix. Du moins, c'est le meilleur... pour moi !