vendredi 26 novembre 2010

Trouver sa voie

Je fais partie de ceux qui ont trop d'intérêts.

Je suis présentement en gros changements dans ma vie et je souhaite réorienter ma carrière. Le problème, c'est que tout m'intéresse. Bien, pas vraiment tout, mais il y a tellement de chose que j'aimerais faire qu'il m'est difficile de faire un choix et de me dire que je ne ferai que ça pour le reste de ma vie... ou pour un long moment.

Changer de carrière signifie un probable retour aux études. Comme je ne veux pas passer ma vie à m'endetter pour aller à l'école, je ne pourrai pas changer de carrière 15 fois dans les 35 prochaines années, nombres probables d'années où je serai sur le marché du travail. Chaque année passé à l'école est une année ou je m'endette au lieu de m'enrichir.

Je ne souhaite pas faire un métier super payant, ce n'est pas mon but. Je veux juste trouver quelque chose à faire que j'aimerai assez pour que chaque matin je me lève avec le sourire en sachant que je vais travailler. Je veux un travail-passion.

Présentement, j'ai fait 10 mois d'un DEP en coiffure et je n'ai pas aimé ça. J'ai fait un DEC en éducation à l'enfance et je n'aime pas ça ... J'ai envie d'étudier en pâtisserie, en informatique en création de site web, en photographie, faire une formation montessori et continuer a travailler en garderie mais spécialisé dans l'éducation montessori (c'est quand même une formation de 4 100$ et pas de prêts et bourses), faire un BAC en art plastique, ouvrir une boutique de matériel d'art et offrir des ateliers pour les grands et les petits ...

Ou si ce n'était pas des nombreuses années d'université, j'aimerais être pédiatre, enseignante, diététicienne, faire un bac en administration en finance, etc ...

Comment faire pour s'y retrouver quand on a trop d'intérêt !?

8 commentaires:

Véro a dit…

pourquoi pas en loisirs et animation dans les hébergements pour personnes âgées?

Tu crées ce que tu veux comme atelier, sortie, conférence...

- KaLeNa - a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
- KaLeNa - a dit…

Allo ! Cela fait quand même un bon moment que je lis ton blog anonymement. Cependant, aujourd'hui ton post m'interpelle énormément. Je me suis sentie très longtemps dans la même situation que tu es présentement. J'avais l'impression d'avoir trop d'intérêts, mais aucune véritable passion. J'aurais aimé me lever à chaque matin et faire un métier différent. Par contre, il faut réaliste ! Ce n'est pas possible ! Ce que je te suggères est de faire une démarche avec un conseiller d'orientation. Ce service est gratuit si tu te présentes dans un Carrefour Jeunesse Emploi. Cette personne pourra te guider dans ton cheminement et t'informer sur les formations nécessaires pour chacun des emplois. Je sais que c'est pas tout le monde qui croit en l'utilité d'un conseiller d'orientation, mais en meme temps il n'est pas là pour te dire tu devrais faire un emploi en particulier. Il pourra évaluer ton profil par exemple à l'aide de plusieurs tests et aussi au moyen d'une entrevue avec lui afin de mieux te guider ensuite. En fait, tu ne perds rien d'essayer vu que c'est gratuit ! Ca ne peut que t'aider ! Mais avant tout, je te suggère de faire une liste avec ce que tu aimerais et ce que tu n'aimerais pas que ton emploi futur ait. Ca peut paraître banal, mais ca peut enlever plusieurs de tes choix potentiels. FInalement, j'espère que tu feras le bon choix et que tu seras heureuse pour le reste de ta vie dans cet emploi. Tu vois moi depuis septembre 2010, je suis de retour à l'université en développement de carrière (d'ou mes conseils en même temps sur ton orientation professionnelle !!)après avoir fait un bac en comptabilité. Je sais c'est très différent, mais ca rejoignait mes valeurs et ce que je voulais retrouver dans un emploi. Petit conseil que je te donne en finissant : Vis pour toi et non pour les autres ! Ne te laisse pas influencer par ce que les autres peuvent te suggérer. Tu peux prendre leur suggestion, mais avant de faire un choix final, demandes toi si c'est vraiment ce que tu veux ! Sur ce, je te souhaite vraiment bonne chance !!! Tu nous en donneras des nouvelles ! Et en même temps tant qu'à t'écrire je te félicite pour ton petit bébé qui s'en vient :)

Ahlaya a dit…

Véro : Je n'ai pas une expérience générale positive avec les personnes agées, alors je ne crois pas que me réveiller chaque jour pour travailler avec eux me plairait vraiment ... merci quand même pour le conseil !!

Kalena : Je songe sérieusement à aller dans un centre d'emplois pour m'aider dans mon cheminement ... même si je l'ai déjà fait. Je regarde mon mari qui a étudié en électronique après le secondaire et qui adore son travail maintenant, et je le jalouse d'avoir trouvé sa voie tout de suite tandis que moi, j'ai l'impression de patauger depuis 10 ans en faisant des métiers que je n'aime pas. J'ai l'impression d'avoir perdu plein de belles années de ma vie à étudier dans un domaine que je n'aimais pas ... je suis un peu découragée ...

Nath M a dit…

Salut!
Moi aussi j'ai été longtemps dans cette situation... y'a trop de trucs intéressants qui pourraient être des domaines d'étude ou de travail potentiel!! Bref ce post m'interpelle aussi particulièrement...

(En passant, Kalena j'ai bien aimé lire ton parcours!)

Pour ma part, j'ai aussi fait une démarche avec une conseillère en orientation. J'ai beaucoup aimé et la démarche, et la conseillère, mais ce n'est que plusieurs mois après la fin des rencontres que je me suis vraiment sentie prête à reconnaître ce que je voulais vraiment. Je pense que ça avait besoin de mûrir, tout simplement.

J'ai aussi fait une thérapie... pas pour cette raison, mais tant qu'à être en thérapie, c'est un sujet qui est venu sur le tapis à un moment donné, au cours d'une séance. J'ai appris à m'écouter plus et mieux, dans la vie quotidienne, et ça a fait tranquillement de moi une personne plus apte à faire des choix éclairés... pour les petites questions d'abord, puis pour les grandes questions par la suite ;-) Pour moi cette démarche en thérapie a été très importante, parce que je me suis rendue compte qu'une partie de mon éparpillement (dans mon intérêt pour trop de choses à la fois) était en fait de la fuite en avant, incapable que j'étais de rester dans le présent, en me disant toujours que ce serait tellement mieux si je faisais ci ou ça à la place...

Ce n'est pas nécessairement comme ça pour toutes les autres indécises...mais j'avais envie de te partager ma petite histoire :-)

Je te souhaite de trouver ce qui te correspond le mieux et te rendra heureuse matin après matin ! Tu vois, pour moi c'est bête un peu, mais le parcours a été de me rendre compte que finalement, j'étais assez bien dans mon domaine pour continuer plutôt que changer! Tout ça pour ça!!!

Tu nous tiendras au courant de la suite.
A +! xox

t4nne a dit…

Moi ce que je te conseille c'est surtout de faire la liste des pour et des contre de chaque métiers qui t'intéresse. Comme par exemple : pâtisserie tu travaille debout tout le temps (problèmes de genoux et de dos plus fréquent) et la plupart du temps tu travaille les fin-de-semaine ce qui n'est pas l'idéal lorsque tu as des enfants.

J.Lootens a dit…

Avoir trop d'intérets et trop de passions c'est tellement moins grave que pas du tout, rester seul avec son ennui pour seule compagnie... Vivons positifs :)

J.Lootens a dit…

www.julienlootens.com :)