lundi 31 janvier 2011

dur dur de vendre sa maison

Jamais je n'aurais cru que vendre une maison pouvait s'avérer aussi stressant.

On apprend de nos erreurs, et là, je suis convaincue d'avoir appris quelque chose ... ne pas vendre plus bas pour vendre plus vite, car si l'inspection n'est pas satisfaisant aux yeux de l'acheteur, il va vous descendre encore plus bas et vous perdrez de l'argent.

Je suis frustrée. Je ne sais pas encore quels sont les problèmes repprochés à ma maison (qui n'a que 5 ans), on va le savoir mardi soir, mais on sait qu'il y a 2-3 trucs qui chicottent nos acheteurs et ils ne veulent pas trop nous en parler par téléphone. J'hais ça devoir attendre, devoir niaiser et patienter. En attendant, ma tête travaille à 200 milles à l'heure et j'imagine déjà le pire.

On a déjà partie la maison à un prix très bas, soit 150 000 parce qu'on voulait vendre vite, sinon on l'aurait partie à 160 000$. Mais comme on a à peine 3 mois pour déménager (si on veut que la compagnie de chéri paye tout nos frais de déménagement) il fallait vendre vite. La nos acheteurs nous ont déjà négocié à 148 000$ et j'ai la nette impression qu'ils vont se servir de la visite de l'inspecteur pour faire descendre encore le prix de la maison ... ce qui ne fait pas du tout mon bonheur, parce que je ne veux pas la vendre moins chère.

Fait chier ... on aura pas les moyens de se racheter une autre maison plus près de la ville si on descend trop notre prix, les maisons sont trop chères près de Québec...et la banque ne voudra pas nous prêter plus surtout que je ne travaille plus :(

Il faut tirer des lessons de nos épreuves pour en sortir grandit, mais maudit que je trouve ça dur ... tout nous arrive en même temps ... j'veux pas retourner en appartement, j'ai envie de brailler, je suis fatiguée et épuisée parce que ça me stress au point que j'en dors vraiment mal la nuit. je déteste ne pas avoir de contrôle sur les choses. Le pire, c'est que nous aurions pu en avoir beaucoup plus, si nous avions fait nous même inspecter la maison AVANT de la mettre en vente et si nous avions fait évaluer sa valeur ... au moins on aurait pu fixer le prix en fonction de tout ça et on ne se serait pas fait avoir. On apprend de nos erreurs ...

C'est assez ironique que chéri travaille pour la compagnie dont le sloguant est : Le future est simple ...

4 commentaires:

Littleturtle1982 a dit…

Lâches pas! Je me doute que que ça ne doit vraiment pas être évident émotionnellement! J'espère de tout coeur, pour vous deux, que les futurs acheteurs ne baisseront pas trop le prix de vente!!

Veux-tu que je regarde dans mon coin (Loretteville) pour les maisons à vendre?

Certaines se vendent à moins de 200 000$ mais sont parfois très âgées. C'est l'inconvénient! Par contre, beaucoup de secteurs ont leurs développements résidentiels de maisons neuves aussi!

Ahlaya a dit…

Pour l'achat de notre maison, on est pas mal décidé à rester a Donnacona ... c'est beaucoup trop hors de nos moyens à Québec ! Merci pour l'offre.

En attendant, on attend et on espère :)

On va la vendre notre maison, je ne suis pas inquiète pour ça .. c'est le montant qu'on va avoir pour qui me stresse :(

Michel a dit…

Je suis désolé pour vous mais un bon courtier immobilier vous aurait épargné frustrations et de multiples erreurs de votre part. Les gens croient, à tort, qu'il faut juste mettre une pancarte et faire visiter pour vendre une maison. C'est juste la pointe de l'iceberg et la vente d'une propriété demande énormément plus que ça. Comme on le dit dans l'annonce Prendre un courtier c'est brillant!

Ahlaya a dit…

Michel, tu dois etre courtier pour penser comme ça !

En ne prenant pas de courtier, j'ai pu vendre ma maison moins chère et plus rapidement. Oui c'est beaucoup plus de tracas, mais en la vendant 10 000$ moins chère, elle est partie plus rapidement.

Et le plus beau dans tout ça, comme nous avons vendue la maison par nous-même en moins de 30 jours, la compagnie de chéri nous donne le 6% de la vente de notre maison. Alors nous sommes gagnant dans tout ça !